Les poisons que vous avez chez vous : le formaldéhyde

1.969K

Le formaldéhyde est un gaz incolore qui est émis principalement par les produits ménagers et les matériaux de construction. Il est facilement détectable à faibles doses dans l’air intérieur. Lorsqu’il est présent à des niveaux élevés dans l’air, il se révèle par une odeur piquante. Sa forte concentration peuvent causer des irritations des yeux, du nez et de la gorge et peuvent aggraver les symptômes de l’asthme chez les enfants et les nourrissons.

Les sources du formaldéhyde

Les principales sources d’infiltration de formaldéhyde dans l’air intérieur sont :

  • les émissions des matériaux de construction et des produits ménagers : dégagement gazeux;
  • des matériaux qui brûlent

De faibles doses de formaldéhyde dans l’air intérieur sont actuellement très courantes et émanent de différentes sources telles que :

  • Les produits utilisés dans la construction et la rénovation des maisons et qui servent à fabriquer des meubles et des armoires
  • les peintures, les adhésifs, les vernis et les finis de plancher
  • les papiers peints, le carton blanchi et les articles en papier
  • les émanations de véhicules des garages adjacents ou de l’extérieur
  • la fumée des foyers et des poêles à bois
  • la fumée du tabac

En général, les sources à dégagement gazeux de formaldéhyde émettent de moins en moins de formaldéhyde au fil du temps et mettent parfois des mois voir des années à disparaitre.

formaldéhyde risques pour la santé

Les risques pour la santé

Le formaldéhyde est un polluant domestique pouvant aggraver des réactions allergiques ou provoquer des phénomènes inflammatoires au niveau du nez des bronches et des yeux. Ainsi, rhinite, asthme et conjonctivite peuvent apparaître ou être aggravés par cette substance.
Il aggrave les risques de cancer du naso pharynx (nez et gorge) lors d’expositions à de fortes concentrations, notamment en milieu professionnel et peut provoquer des lésions cutanées.

Comment réduire l’exposition au formaldéhyde

Le meilleur moyen de contrôler le formaldéhyde dans l’air est de réduire ou d’éliminer le plus de sources possibles. Voici quelques mesures :

  • Ne pas fumer à l’intérieur
  • Les foyers et les poêles à bois doivent être en bon état de marche, afin d’empêcher la fumée de se répandre dans votre milieu de vie. Les cheminées doivent être propres et exemptes d’obstructions
  • Ne faites pas fonctionner au repos les voitures ou autre équipement au gaz près de portes ou de fenêtres. L’échappement des moteurs contient nombre de produits chimiques toxiques, dont le formaldéhyde.
  • Pour certains produits ménagers et matériaux de construction, il existe des options à faible taux d’émissions
  • Afin de contenir à un faible niveau les émissions de meubles ou d’armoires de bois aggloméré, achetez des articles recouverts de plastique stratifié ou pelliculés de tous les côtés ou scellez-les vous-mêmes quand vous les emportez à la maison

Pour réduire les concentrations de formaldéhyde à l’intérieur, il faut donc laisser entrer ainsi de l’air frais et sec.