Ces végétaux riches en protéines

78

Les protéines sont essentielles pour la bonne croissance de notre organisme. C’est bien à tort que l’on pense qu’elles ne sont présentes que dans la viande. Vous doutez toujours que les végétaux puissent renfermer eux aussi ces précieux nutriments ? Lisez plutôt pour découvrir les végétaux riches en protéines !

 

Le tofu – une source de protéines et de fer

Le tofu est très riche en eau. Il se révèle être une très bonne source de protéines et de fer. Le tofu est peu calorique et a de multiples vertus. En plus de réduire le taux de mauvais cholestérol dans le sang et de lutter contre l’hypertension artérielle, les isoflavones qu’il contient aident à réduire le risque de maladies cardiovasculaires. On le retrouve sous deux formes : le tofu ferme, utilisé pour tout type de cuisine, et le tofu soyeux, plus crémeux.

Pour 100 grammes de tofu = 18 grammes de protéines.

Les protéines du son d’avoine

L’avoine est une très bonne source de protéines. Sous forme de son il est davantage recommandé car il conserve toutes ses protéines contrairement aux flocons. Egalement riche en fibres, il est reconnu pour diminuer les risques cardio-vasculaires.

Pour une portion de 30 grammes de son d’avoine = 5,1 grammes de protéines.

Les lentilles – un mix des protéines et des fibres

Les lentilles font partie des légumineuses les plus riches en protéines et en fibres. De ce fait, elles sont très digestes pour l’organisme. N’étant malheureusement pas des protéines complètes, il est donc recommandé de les consommer avec des produits céréaliers. Leur teneur en fer est également très intéressante car elle permet à ces végétaux riches en protéines d’être une bonne alternative à la viande. Vertes, brunes ou orangées, les lentilles sont très faciles à cuisiner.

Une portion de 100 grammes de lentilles crues = 25 grammes de protéines.

Les fèves, encore des légumineuses protéinées

Les fèves, ou fèves de marais, sont des légumineuses riches en protéines et sont également de bonnes sources en vitamines C, E et B qui aident l’organisme à mieux assimiler les protéines. Il est conseillé de les combiner avec des produits céréaliers, car ce sont des protéines incomplètes. Les fèves sont également une bonne alternative aux féculents par leur teneur en glucides.

Une portion de 60 grammes de fèves crues = 15,6 grammes de protéines.