Suivre un régime paléolithique

488

Le régime paléolithique est un régime basé tout simplement sur la consommation de viande, poisson, œufs, fruits, légumes et des noix. Il correspond alors à ce que mangeaient nos ancêtres de l’âge de pierre excluant les aliments transformés qui nuisent à la santé.

Pourquoi suivre un régime paléolithique au 21ème siècle ?

Les premiers hommes étaient tous en bonne forme physique. Puis en devenant sédentaires nos problèmes de surpoids sont aggravés par notre mauvaise alimentation (alimentation de bas de gamme, restaurant fastfood…) entraînant une dégradation de notre état de santé. Il est temps d’adopter un régime alimentaire à long terme, comparé à d’autres régimes à court terme qui consistent à perdre du poids rapidement puis à tout regagner après la fin du régime.

Pour cela il faut se fixer quelques objectifs :

  • Perte de poids
  • Amélioration de l’état de santé en général
  • Plus d’énergie d’où disparition de la fatigue
  • Disparition des problèmes de digestion
  • Normalisation des fonctions intestinales chez certaines personnes
  • Prévention de plusieurs maladies comme : maladies cardiovasculaires, ostéoporose, diabète, hypertension, hypertriglycéridémie, obésité….

Les nutriments et calories du régime paléolithique

Ce régime fait partie des diètes faibles en glucides. Ainsi on supprime totalement les produits laitiers et les céréales dont le pain. Voici quelques recommandations à suivre :

Les aliments autorisés

  • Toutes les viandes maigres, les volailles, les poissons et les fruits de mer, ainsi que les œufs
  • Tous les fruits et les légumes pauvres en amidon
  • Toutes les noix et graines (graines de tournesol, amandes, etc.)

Les aliments à consommer avec modération

  • Les huiles pressées à froid
  • Les avocats
  • Le thé, le café et les boissons alcoolisées
  • Les fruits séchés

Les aliments à supprimer

  • Tous les produits céréaliers
  • Tous les produits laitiers
  • Toutes les légumineuses
  • Tous les produits transformés ou en conserve
  • Tous les légumes riches en amidon
  • Les viandes grasses
  • Les aliments salés
  • Le sucre
  • Les boissons gazeuses

Avec ce régime, la règle principale consiste à cesser de manger dès qu’on est rassasié, ce qui faciliterait non seulement la perte de poids et favoriserait une meilleure digestion, mais surtout à long terme, protégerait des maladies cardiovasculaires et de certains cancers.

Voici un exemple d’une journée type paléo

Petit déjeuner : orange, saumon aux fines herbes, noix

Déjeuner : salade avec de nombreux légumes, vinaigrette à base d’huile d’olive et de jus de citron, blanc de dinde, amandes et framboises

Dîner : escalope de veau, légumes variés, melon et graines de tournesol

En résumé

L’avantage de ce régime est qu’il favorise la consommation de protéines, ce qui en conséquence procure rapidement la sensation de satiété.
Bien qu’il permette de couvrir tous nos besoins nutritionnels (à l’exception de la vitamine D), il implique cependant une grande discipline et surtout un changement d’alimentation radical.