La vue au-delà de 45 ans

1.79K

Quand on avance en âge, la vue baisse et ce notablement à partir de l’âge de 45 ans.  Les troubles de la vision sont divers et variés. Dans ce dossier nous nous proposons de passer en revue les plus récurrentes que sont la presbytie, la cataracte, le glaucome et la dégénérescence maculaire.

vue au-delà de 45 ans

  • La presbytie

Elle désigne le vieillissement normal des yeux qui provoque une difficulté de lecture normale. En effet, l’organe en défaillance est le cristallin, qui au fil des années devient moins bombé tout en perdant un de ses autres qualités car les muscles ciliaires qui le soutiennent ont perdu de leur élasticité. La vision devient floue et la personne aura tendance à éloigner ou  rapprocher le livre de ses yeux pour pouvoir lire.  Il n’existe aucun moyen pour la prévenir. Le trouble évolue et se stabilise autour de 65 ans.

  • La cataracte

La cataracte affecte le cristallin est le rend opaque.  Elle rend la vision voilée, double et embrouillée.  Les couleurs semblent fades. Pour s’en prémunir, il convient d’éviter le tabac, l’alcool, l’exposition directe des yeux au soleil. Il faudra aussi consommer assez de fruits et de légumes et contrôler sa glycémie en cas de diabète. Le retrait de la membrane opaque grâce à une chirurgie est le seul moyen de traiter la cataracte.

  • Le glaucome

Cause importante de cécité, le glaucome atteint souvent les personnes âgées au-delà de 70 ans. La maladie a une évolution pernicieuse car pendant des années elle est sans symptômes. Ensuite, il se manifeste par une vision embrouillée, des douleurs aux yeux et des maux de tête.  Le glaucome ne peut être guéri donc pour le prévenir, les personnes âgées de plus de 40 ans devraient se faire consulter les yeux régulièrement. Ainsi, les ophtalmologistes pourront contrôler l’apport sanguin vers le nerf optique.

  • La dégénérescence maculaire

Une vision centrale de plus en plus floue, qui se remarque d’abord à la lecture ; une distorsion possible des lignes droites de près comme de loin ; une adaptation lente après exposition à une lumière vive ; une perception fade et altérée des couleurs : voilà les symptômes de  la dégénérescence maculaire qui peut être héréditaire. La maladie ne se guérit pas. Il faut alors prendre les précautions pour ne pas développer cette pathologie asymptomatique, en adoptant un mode de vie sain et une alimentation équilibrée et riches en Oméga 3.