Le reflux gastro-œsophagien (brûlures d’estomac)

1.594K

Définition et symptômes

Caractérisé par une remontée d’une partie du contenu de l’estomac vers l’œsophage, le reflux gastro-œsophagien (RGO) est aussi appelé brûlures d’estomac.

Le reflux provoque des inflammations dans l’œsophage parce que les sucs gastriques sécrétés dans l’estomac est acide et la paroi œsophagienne n’est pas capable d’y résister, d’où les sensations de brûlures et d’irritation pouvant devenir les lésions.

reflux gastro-œsophagien

Les symptômes les plus fréquents sont : une sensation de brûlure « remontant » derrière le sternum et les régurgitations acides, qui donnent un goût amer dans la bouche. Elles apparaissent après la prise de nourriture ou en position allongée.

Causes

Le RGO est provoqué par :

  • Une défaillance du sphincter œsophagien inférieur : en forme d’anneau, le sphincter est un tissu musculaire qui empêche le contenu de l’estomac de remonter dans l’œsophage. Quand il fonctionne mal, le sphincter laisse remonter les sucs gastriques de l’estomac. Le sphincter des nourrissons est immature, c’est pourquoi ces derniers ont souvent des régurgitations.
  • Existence d’une hernie hiatale : bien qu’elle n’engendre pas automatiquement un RGO, la hernie hiatale correspond au passage d’une partie de l’estomac dans l’orifice œsophagien du diaphragme.

Prévention

Sachant que le tabagisme et l’obésité favorisent énormément l’apparition des RGO, éviter de fumer et maintenir un poids santé sont les seuls moyens à ce jour pour prévenir les RGO.

Pour prévenir les poussées de reflux, il est important de :

  • Ne pas s’allonger immédiatement après les repas ; manger au moins trois heures plutôt avant d’aller au lit
  • Bien mastiquer les aliments pour alléger l’estomac
  • Eviter l’alcool, trop d’épices, la menthe, les boissons gazeuses, les aliments gras et les agrumes
  • Faire des exercices pour maintenir son corps en parfaite santé.

Toutefois chaque patient étant différent, on peut établir avec son médecin ou son nutritionniste une habitude de vie adaptée à son cas et au regard de ses antécédents.

Evolution et possibles complications

Le RGO est une maladie chronique qui se manifeste par des poussées et des périodes de soulagement. Il n’existe pas de traitement définitif au RGO, seulement des produits pour apaiser les brûlures pendant les périodes de crise, notamment : les antiacides, les antagonistes,  les inhibiteurs de la pompe à protons.

Cependant, des crises régulières associées à une prise en charge insuffisante provoquent des complications graves telles que l’œsophagite,  des ulcères sur la paroi de l’œsophage, une hémorragie due aux ulcères.  Les cas les plus graves peuvent aboutir à des cancers du larynx.

Il est donc recommandé de consulter un médecin dès qu’on remarque un RGO, surtout si ce dernier commence par troubler le sommeil.