Oligo-élément : présentation de l’argent

2.667K

L’argent comme oligo-élément attire actuellement l’attention pour ses propriétés antibactériennes précieuses, à un moment où l’antibiorésistance (= résistance aux antibiotiques) pose aujourd’hui un réel problème de santé publique.

Autrefois, dans les familles aisées, il était habituel d’offrir comme cadeau de naissance une timbale en argent. L’eau contenue dans cette timbale était pour ainsi dire désinfectée. Dire qu’on était né avec une cuiller d’argent dans la bouche signifiait cette chance d’avoir pu bénéficier des traces d’argent profitables à la santé, car l’argent est puissamment actif contre les microbes et les maladies infectieuses.

L’argent comme oligo-élément

Aujourd’hui, de nombreuses compagnies aériennes équipent leurs avions avec des filtres à eau en argent. Des hôpitaux américains désireux d’éradiquer la menace du terrible germe Legionella pneumophila (responsable de la potentiellement mortelle « Maladie des légionnaires ») équipent leurs réseaux de distribution d’eau chaude avec un système d’ionisation d’argent.

L’usage industriel de l’argent est varié : les systèmes de filtration et purification de l’eau à usage domestique destinés aux piscines, le traitement des eaux usées par décontamination des bassins dans certaines communes. L’eau n’est pas la seule concernée par l’action anti-infectieuse de l’argent. Il y a aussi l’air. Aujourd’hui au Japon, de plus en plus de systèmes de purification de l’air utilisent des technologies à base d’argent. Les systèmes d’air conditionné pourraient de plus en plus y faire appel.

Les applications et usages faites avec l’argent sont multiples. En effet, on utilise l’argent colloïdal sous forme de gouttes, en cas de conjonctivite ou d’otite, en vaporisation grâce à un spray pour traiter une rhinite ou une angine, en gargarisme pour une bonne hygiène bucco-dentaire, en pulvérisation sur les plaies, les brûlures, les piqûres d’insectes ou les dermatoses, en douche vaginale ou sous la forme d’ovule pour soulager les cystites ou les candidoses, ou encore, en lavement dans le cas d’une gastroentérite ou de putréfactions intestinales.