Les poisons que vous avez chez vous : qu’est-ce que le radon

2.172K

Le radon est un gaz radioactif incolore, inodore et sans goût qui provient de la désintégration naturelle de l’uranium présent dans les sols. Le radon présent dans le sol est libéré dans l’atmosphère où il se mélange à l’air frais, produisant des concentrations trop faibles pour être préoccupantes. Toutefois, lorsque le radon s’infiltre dans une maison, il peut parfois s’accumuler à des concentrations élevées susceptibles de poser un risque pour la santé. Il peut pénétrer dans les maisons par les fissures dans les fondations, les joints de construction, les ouvertures autour des canalisations, les pompes de puisard, les tuyaux d’évacuation.

qu’est-ce que le radon

Quels sont les risques pour la santé ?

D’après une étude scientifique, il a été démontré qu’il existe une relation entre la concentration en radon et le cancer du poumon. La probabilité de cancer pulmonaire augmente de l’ordre de 16% par 100 Bq/m3.

Elles montrent également que les fumeurs sont nettement plus affectés que les non-fumeurs pour une même dose absorbée. Donc si la probabilité de contracter un cancer pulmonaire pour une dose de 100 Bq/m3 est de 5 sur 1000 à 75 ans pour un non-fumeur, elle passe à environ 120 à 125 pour mille pour un fumeur.

En Europe et au Canada, le radon serait le responsable des décès suite à un cancer pulmonaire. Il est la deuxième cause de cancer du poumon après le tabagisme, mais devant l’amiante, l’arsenic, le chrome, le nickel et la pollution atmosphérique.

À partir de quelle concentration est-il nécessaire d’agir ?

Selon les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé, la Commission européenne a retenu la valeur de 300 Bq/m³ en moyenne annuelle comme valeur de référence en dessous de laquelle il convient de se situer. Lorsque les résultats de mesure dépassent 300 Bq/m³, il est ainsi nécessaire de réduire les concentrations en radon.

Le risque étant d’autant plus faible que la concentration est basse, il est, de manière générale, pertinent de chercher à réduire les concentrations en radon aussi bas que possible quel que soit le niveau mesuré.

Comment éviter une concentration de radon dans son habitation ?

Afin de réduire le risque du radon dans votre habitation, il faut :

  • Dans le cas d’une nouvelle construction, il suffit de mettre en œuvre une étanchéité et une ventilation adéquate dès la construction, en faisant particulièrement attention aux joints et canalisations.
  • Dans le cas d’habitations déjà existantes, il faudra rendre étanches les endroits d’où proviennent ces infiltrations, et mettre en place un système d’aération et une ventilation efficace afin d’évacuer ces gaz.