Les complications du diabète

2.235K

Quel que soit le type de diabète, au moins 4 sur 10 personnes atteintes du diabète ont de grandes chances de connaitre ce qu’on appelle complications du diabète. Une complication est une nouvelle maladie associée au diabète et/ou qui l’aggrave, en réduisant de 5 à 10 ans l’espérance de vie du patient.

Lorsqu’une personne souffre du diabète sucré, son organisme éprouve plus ou moins régulièrement le problème du taux de glucose top élevé dans le sang : c’est l’hyperglycémie. Ces hyperglycémies répétées plus ou moins prolongées sont à la base des complications de  santé que connaissent les diabétiques. Le risque de voir apparaitre de graves troubles de santé est plus élevé si le diabète est « précoce ».

complications du diabète

Ces genres de complications sont susceptibles de toucher plusieurs organes. Ce sont des complications à long terme. Dans cette catégorie on compte les maladies suivantes :

Troubles oculaires : ils sont réputés plus fréquents chez toutes les personnes atteintes du diabète de type1 et environ 60% des malades du diabète de type 2. Cataracte, glaucome, voire perte de la vue sont les manifestations de ces troubles de vision ; et la rétinopathie est le point de départ des troubles oculaires des personnes souffrant du diabète.

Neuropathie : elle est relative aux affections que l’accumulation de glucose cause au niveau des nerfs, étant donné que ces derniers ne sont plus bien oxygénés. Elle se manifeste sous de perte progressive de la sensibilité à la douleur, au chaud et au froid ; de sensation de crampes ou de fourmillements ; de perception de palpitations, de vertiges en se mettant debout ; de troubles digestifs (estomac dilaté, constipation, diarrhée) et même des troubles de l’érection ou impuissance sexuelle.

Sensibilité aux infections : le diabète mal contrôlé d’une part favorise les infections dans l’organisme ; et d’autre part il affaiblit les capacités de l’organisme à guérir des infections. La conséquence est que les plaies ont du mal à guérir et cicatriser, ce qui conduit aux gangrènes avec fréquemment les amputations des pieds.

Néphropathie : c’est la complication du diabète qui se développe au niveau des reins. Elle est causée par les troubles vasculaires que le diabète provoque. Les reins sont défectueux alors la quantité d’albumine dans l’urine augmente. L’insuffisance rénale est l’étape la plus grave de la néphropathie, qui s’associe souvent à une augmentation de la pression artérielle (l’hypertension artérielle).

Les maladies cardiovasculaires sous toute leur forme sont causées par la coagulation sanguine provoquée par le taux de glucose élevé. Leur prévalence dans la population diabétique augmente beaucoup.

Dans les cas où la maladie n’est pas vite détectée, ou bien elle est peu prise en charge, les complications qui surviennent sont graves et aiguës ; notamment l’acidocétose diabétique et  l’état hyperosmolaire qui sont des complications fatales, nécessitant des interventions médicales urgentes.

Pour prévenir, ralentir ou même amoindri les complications de santé dues au diabète, il est primordial de faire un suivi rigoureux de la glycémie du malade.