Le micro pénis

6.728K

Dès la naissance, on parle de micro pénis si le pénis d’un petit garçon est d’une longueur inférieure à 1,9 centimètres et si cette petite taille n’est associée à aucune malformation du pénis.

Son apparition est généralement due à un problème hormonal. Si un traitement n’est pas mis en place, le micropénis peut persister à l’âge adulte. A l’entrée de la puberté, la limite pour parler de micro pénis est de 4 centimètres, puis inférieure à 7 centimètres à la puberté. A l’âge adulte, la taille moyenne d’un pénis est comprise entre 7,5 et 12 centimètres au repos et entre 12 et 17 centimètres au cours d’une érection.

Le micro pénis

La difficulté rencontrée par les professionnels de santé pour détecter un micro pénis est que les hommes ont souvent tendance à trouver leur sexe trop petit.


pub

Certains hommes obèses se plaignent également d’avoir un sexe très court. En réalité, il s’agit souvent d’un pénis enfoui, dont la partie attachée au pubis est entourée de graisse pubienne, le faisant paraître plus court qu’il n’est en réalité.

La taille du pénis n’a aucune incidence sur la fertilité ou sur le plaisir masculin au cours d’un acte sexuel. Un pénis, même petit, permet d’avoir une vie sexuelle normale. Cependant, un homme jugeant son sexe trop petit peut être complexé et avoir une vie sexuelle qui ne le satisfait pas.

Le diagnostic de micro pénis passe par la mesure de la verge. Lors de cette mesure, le médecin commence par étirer 3 fois la verge, en tirant doucement au niveau du gland. Puis il la relâche. La mesure se pratique avec une règle rigide à partir de l’os du pubis, sur le côté ventral. Si un micro pénis est diagnostiqué, un bilan hormonal est réalisé pour rechercher la cause du micro pénis et le soigner au mieux.

Les causes d’un micropénis peuvent être liées à une anomalie chromosomique, à une malformation congénitale, ou encore idiopathiques, c’est-à-dire sans cause connue, sachant que les facteurs environnementaux jouent probablement un rôle.