L’analyse sérodiagnostic de Widal et Felix

3.517K

Le sérodiagnostic de Widal et Félix désigne un test qui permet de diagnostiquer les fièvres typhoïde et paratyphoïde causées par les salmonelles. Dans la procédure, on retrouve dans le sang la présence d’anticorps dirigés contre Salmonella. Dans la pratique, l’analyse sérodiagnostic de Widal et Felix est aujourd’hui essentiellement utilisée dans certains pays africains. Cela se justifie par le fait que ce test ne permet de  faire le diagnostic de ces maladies que de façon tardive. Il serait également peu sensible (10 à 30 %) et entraînerait aussi de nombreux faux négatifs ou positifs.

analyse sérodiagnostic de Widal et Felix

Aujourd’hui, le diagnostic de salmonellose repose surtout sur des examens bactériologiques directs (hémocultures et coprocultures).

Il faut retenir que les salmonelles sont  des bactéries intestinales responsables de nombreuses infections (salmonelloses). Ces infections rassemblent des gastro-entérites, des infections alimentaires collectives et aussi des infections plus graves : les fièvres dites typhoïde et paratyphoïde.

Ces bactéries parviennent dans l’organisme humain par le principal mode de contamination qui est l’ingestion d’eau ou d’aliments (produits laitiers, œufs, viande) souillés.

Les fièvres typhoïde et paratyphoïde sont causées par une sous-espèce particulière de salmonelle, des Salmonella enterica de sérotypes Typhi, Paratyphi A et certaines souches de sérotype Paratyphi B et Paratyphi C.

Cet examen médical est caractérisé par son manque de fiabilité. Ainsi, lorsque le résultat est positif, il est recommandé de renouveler les examens mais surtout utiliser une autre méthode pour confirmer.

L’examen peut être fait par prélèvement sanguin (hémoculture) ou par coproculture (culture des selles).

L’hémoculture a le meilleur d’être réalisable au cours des deux premières semaines d’infections, alors que la coproculture ne permet de diagnostiquer la bactérie qu’après les deux semaines.

Toujours est-il que les résultats sont peu fiables et qu’il faut confirmer par une autre méthode de diagnostic. Seul un médecin est habileté à interprété les résultats.