La maladie de Crohn

1.167K

Décrite pour la première fois en 1932 par le chirurgien américain Dr Burril Bernard Crohn, dont il porte le nom, la maladie de Crohn est une pathologie inflammatoire chronique du système digestif en général, mais qui peut toucher particulièrement le côlon, l’anus et l’iléon (la partie terminale de l’intestin grêle). La maladie est capricieuse dans la mesure où elle a tendance à alterner des périodes où elle s’aggrave puis d’autres où elle parait guérie.

 maladie de Crohn

Caractéristiques :

Elle se manifeste par des crises de douleurs abdominales et de diarrhée s’étalant sur des semaines ou des mois. Le patient est aussi sujet à la fatigue, à la perte de poids, voire la malnutrition si une prise en charge n’est pas pourvue.

Causes :

On ne connait pas clairement à ce jour les origines de la maladie ; cependant il y existe une multitude d’hypothèses. On explique la pathologie par un facteur génétique (présence de certains gènes qui prédisposeraient à la maladie), toutefois les chances de la transmettre sont assez minces ; des facteurs immunologiques (l’inflammation pourrait être due à un dysfonctionnement du système immunitaire contre des bactéries et virus présents naturellement dans l’organisme) ; et des facteurs environnementaux (les personnes vivant en zones industrialisées seraient plus susceptibles à  développer la maladie)

Evolution :

La maladie de Crohn se développe dans certains cas, en présentant des symptômes non digestifs, qui touchent la peau, les articulations (arthrite) ou les yeux. La maladie peut provoquer sur le long terme un durcissement de la paroi du tube digestif avec une obstruction partielle ou totale du tube digestif ce qui entraine des ulcères du tube digestif et des plaies autour de l’anus. Les hémorragies dans le tube digestif et le cancer du côlon sont les stages extrêmes de l’évolution de la maladie de Crohn.

En outre, la maladie de Crohn peut avoir pour conséquence la dénutrition, un problème de croissance (pour les patients les plus jeunes). Les femmes enceintes victimes de la maladie de Crohn, courent le risque d’un avortement spontané. Des ulcères buccaux, des calculs rénaux ou des calculs biliaires sont aussi des suites malheureuses de cette maladie.

Soins :

Pour le moment, on ne peut pas guérir totalement de cette maladie, on peut seulement en traiter les symptômes. Elle reste alors présente durant toute la vie du patient.

Il est à retenir que la maladie de Crohn est une maladie rare qui peut se développer à tout âge et serait un peu plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.

Entre autre, si une alimentation riche en fibres pourrait avoir un effet protecteur contre la maladie de Crohn, il est toutefois conseillé d’éviter ce régime lorsque les crises se manifestent.