La Chlamydia

5.481K

Nom attribué à une infection sexuellement transmissible, la chlamydia est causée par la bactérie chlamydia trachomatis. Très présente, en Amérique du Nord, la chlamydia s’élargit aux autres régions du monde. La prévalence de la maladie est forte dans l’intervalle d’âge de 15 à 44 ans.

La difficulté avec cette infection est qu’elle opère en silence dans l’organisme de la personne infectée. En effet aucun symptôme majeur n’est capable de faciliter le diagnostic de la chlamydia. Seul un dépistage permet de le faire. Alors, il est conseillé de se faire dépister après tout rapport sexuel à risque, non protégé.

La Chlamydia

La contagion de la maladie se fait principalement au cours des activités sexuelles non protégées par les préservatifs comme les relations orales, anales, vaginales. Il y a aussi la voie d’accouchement c’est-à-dire de la mère à l’enfant nouveau-né.

L’évolution et les complications de l’infection varient selon qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme.

Très souvent chez l’homme, lorsque la maladie n’est pas détectée et traiter à temps, il pourra développer une inflammation de la prostate ou des testicules ; ce qui conduira aisément à l’infertilité.

La chlamydia chez la femme fait une mutation du vagin à l’utérus et les trompes. Dans ce cas, il n’est pas rare de remarquer des maladies pelviennes infectieuses inflammatoires. Les risques d’infertilité et de grossesses extra-utérines et de contagion du VIH et de gonorrhée sont augmentés. Les douleurs pelviennes chroniques sont également fréquentes.

La pneumonie (infection pulmonaire) et la conjonctivite (infection oculaire) sont des complications de la chlamydia notamment chez les nouveau-nés qui ont été contaminés par leur mère infectée.

Pour soigner cette infection sexuellement transmissible, les antibiotiques jouent le meilleur rôle et ce en très peu de temps.

Les rares symptômes que l’on peut remarquer varient selon le genre. Chez la femme, il y a entre autres les pertes vaginales inhabituelles, les urines brûlantes, les douleurs au cours des rapports sexuels, les saignements pendant ou suite aux actes sexuels et entre les menstruations. Alors que chez les hommes, il y aura des picotements et démangeaisons au niveau de l’urètre, des urines brûlantes et douleurs ou/et gonflements des testicules et la rectite.