Apprendre à bien respirer

2.409K

La dyspnée ou gêne respiratoire peut être liée à de nombreux troubles comme des problèmes cardiaques ou pulmonaires, à une allergie, mais également à un état anxieux. Si vous avez du mal à inspirer ou à expirer, il est important de consulter un spécialiste qui vous éclairera sur la cause de cette difficulté et établira un diagnostic.

Si votre difficulté respiratoire est d’origine psychogène ; c’est-à-dire provoquée par l’anxiété, le stress, etc…, il se peut qu’elle soit liée à un syndrome d’hyperventilation ou à une spasmophilie. Il s’agit dans ce cas d’un symptôme bénin. Ainsi, une personne souffrant d’hyperventilation a tendance à respirer rapidement et de manière saccadée, ce qui entraîne une diminution du gaz carbonique dans le sang. Les symptômes suivants pourront apparaître en conséquence : étourdissements, fatigue, impression d’étouffement, bouffées de chaleur, vision floue, douleur dans la poitrine voire parfois, perte de connaissance.

Réapprendre à respirer, pour anticiper une crise d’hyperventilation, ou tout simplement pour se sentir mieux, est à la portée de tous. en effet, cela est d’autant plus utile si vous observez que votre respiration a tendance à se bloquer ou si vous souhaitez tout simplement améliorer votre bien-être. Le souffle, en plus d’être associé à l’effort, est étroitement lié à nos émotions. Pour mieux respirer, il s’avère indispensable que vous fassiez d’abord travailler votre diaphragme à la respiration. Pour ce faire, gonflez votre ventre à l’inspiration en poussant pour l’étendre au maximum. Tenez dans cette position 2 ou 3 secondes et rentrez le ventre à la expiration. Cette technique permet de réduire efficacement les états de stress, mais également d’améliorer la concentration et d’apporter une sensation de bien-être… Les comédiens l’utilisent par exemple pour canaliser leur stress avant d’entrer sur scène.

Il est également indispensable de définir sa méthode de respiration. Ainsi, pour savoir si vous respirez par le ventre ou par l’abdomen, mettez vous en position allongée, une main sur la poitrine et l’autre main sur le ventre. Prenez ensuite une inspiration. Si votre poitrine se gonfle en premier, vous respirez par le thorax. Dans le cas contraire, vous respirez par l’abdomen.

La respiration par le thorax ne permet pas d’utiliser l’intégralité de nos capacités respiratoires. En effet, la fatigue se fait ressentir plus vite, que ce soit au quotidien ou à l’effort, en raison d’un apport trop élevé en oxygène. Il faut donc apprendre à respirer par le ventre. Pour vous aider à y parvenir, voici un exercice simple. En position allongée, avec un ballon gonflable dans la bouche, prenez votre inspiration pendant 1 seconde puis expirez en poussant sur le ventre de manière à gonfler le ballon, ceci pendant 3 secondes environ. Répétez l’opération 10 à 15 fois.

Si vous souhaitez consulter un médecin nutritionniste ou un diététicien avant d’entreprendre votre régime, cliquez ici pour prendre rendez-vous.