10 plantes dépolluantes pour une maison saine

2.221K

Nous voyons notre intérieur comme un cocon, un abri protecteur dans lequel s’épanouit notre foyer. En réalité, la pollution de l’air à l’intérieur des maisons est à l’origine de nombreuses maladies, dont l’allergies et l’asthme. En absorbant les composés présents dans l’air via la photosynthèse, les plantes vertes purifient l’air. L’action dépolluante des plantes sur le sol, l’eau et l’air est appelé phytoremédiation.

plantes dépolluantes pour une maison saine

L’areca (Chrysalidocarpus lutescens)

Le palmier d’Arec est à placer dans une pièce fraichement repeinte, surtout si la peinture utilisée contient du xylène. Il élimine efficacement le formaldéhyde retrouvé dans les matériaux de construction.

Le Rhapis (rhapis excelsa)

Le rhapis arrive en tête des plantes qui éliminent l’amoniac. Il trouve donc une place de choix dans la cuisine, là où sont utilisés le plus de produits d’entretien.

La Phalangère (Chlorophytum comosum)

La plante araignée est l’une des plantes dépolluantes les plus efficaces. Elle élimine notamment le benzène, le toluène, le formaldéhyde et le xylène. Elle absorbe la quasi-totalité du monoxyde de carbone en 24h.

Le lierre (Hedera helix)

Le lierre filtre de nombreux polluants intérieurs : formaldéhyde, le toluène, le trichoréthylène ainsi que le monoxyde de carbone dégagé par les appareils de chauffage, et élimine le benzène en 24h.

La Fleur de lune (Spathiphyllum wallissi)

Elle absorbe un grand nombre de composés organiques volatils contenus notamment dans les matériaux d’aménagement intérieur. A placer dans une pièce assez peu lumineuse, comme une chambre.

Le Ficus (Ficus bennendijki ‘Alii’ et ficus elastica)

Parmi toutes les espèces de ficus, c’est le caoutchouc qui est le plus efficace contre le formaldéhyde. A placer dans l’entrée.

Le Dracaena (dracaena spp.)

Les Dracaena absorbent à moindre mesure xylène et benzène. Trichoéthylène et formaldéhyde sont beaucoup mieux éliminés par la plante qui trouvera sa place dans une entrée peu lumineuse.

Le Fougère de Boston (Nephrolepis exaltata ‘Bostoniensis’)

La fougère de Boston est l’une des meilleures plantes dépolluantes.  Elle absorbe très bien le formaldéhyde et le xylène.

Le gerbera (Gerbera jamesonii)

Le gerbera possède un fort pouvoir absorbant contre le formaldéhyde, le toluène, le benzène, le trichloéthylène. C’est la plante idéale des pièces fréquentées par les fumeurs.

Le pothos (Scindapsus aureus)

Le pothos absorbe bien le formaldéhyde, le toluène, le benzène et les hexanes. Il débarrasse aussi l’air du monoxyde de carbone.