10 facteurs qui peuvent affecter la fertilité

2.295K

12Le téléphone portable nuit à la fertilité

Si les femmes ont la possibilité de ranger leur téléphone portable dans leur sac, les hommes eux préfèrent souvent le garder dans leur poche (avant). Une très mauvaise habitude, car ce geste en apparence anodin nuirait en réalité à la fertilité masculine.

Les vêtements trop serrés affectent la production de spermatozoïdes

On l’ignore souvent, mais les testicules n’apprécient pas particulièrement d’être exposés à la chaleur ; en effet, cela affecte la production de spermatozoïdes chez l’homme, et donc potentiellement sa fertilité.

fertilité

Le surpoids influence la fertilité

Une femme qui a un poids soit trop faible soit trop élevé peut en effet être sujette à des troubles ou des anomalies au niveau de son ovulation et de son cycle menstruel (aménorrhée, dysménorrhée, etc.).

L’alcool : un nuisible pour la fertilité

Il ne faut pas nécessairement une dose excessive d’alcool dans le sang pour que ce dernier commence à nuire à la fertilité masculine. La dégradation de la qualité du sperme se faisait constater même chez des personnes qui n’avaient bu « que » 5 verres dans la semaine (soit moins d’un verre d’alcool par jour).

Fumer fait chuter la fertilité

Si l’on veut mettre en route un bébé, on fait une croix sur le tabac. Ceci avant la grossesse, mais aussi pendant, évidemment.

Avec l’âge, la fertilité diminue

Il est conseillé à une femme de plus de 35 ans qui essaie de concevoir un enfant depuis plus de 6 mois sans succès de consulter son médecin.

Les maladies et médicaments affectent la fertilité

En cas de maladies et de traitements médicamenteux, il est donc préférable de s’assurer auprès du médecin que les médicaments prescrits ne vont pas interférer avec la conception d’un enfant.

Le stress aggrave les problèmes de fertilité

Chez la femme, le stress peut engendrer des dérèglements hormonaux et chez l’homme, une baisse de la production de spermatozoïdes, sans parler des pannes de libido qu’induit généralement le stress chez les partenaires. Alors même si le stress ne provoque pas en tant que tel l’infertilité, il est quand même appréciable de trouver des manières d’y faire face au quotidien (relaxation, sophrologie, yoga, etc.).

La pratique intensive d’un sport nuit à la fertilité

Pratiquer un sport ou une activité sportive régulière, c’est excellent pour la santé, le physique et le mental. Mais attention à ne pas trop en faire, car un excès de sport peut entraîner une baisse de la fertilité chez la femme.

Le café diminue la fertilité

Il est conseillé aux femmes qui essaient de concevoir un enfant d’être raisonnable concernant leur consommation de café.