La vitamine B1 (thiamine)

393

Description

La vitamine B1 ou thiamine est une vitamine hydrosoluble c’est-à-dire qui se dissout dans l’eau. Elle contribue d’une part à la conversion des glucides et protéines en énergie. Et d’autre part elle est nécessaire pour la transmission des influx nerveux de même que la croissance. Spécialement, la vitamine B1 intervient dans la capacité de mémorisation et l’équilibre émotionnel.

Où trouver la vitamine B1 ?

vitamine B1 (thiamine)

A l’instar de la plupart des vitamines, la vitamine B1 est apportée à l’organisme par la consommation d’aliments qui ont une forte teneur de thiamine. Parmi ces aliments on peut trouver la levure de bière (en paillettes ou sèche), la graine de tournesol séchée, la germe de blé, les graines de soja, la levure de boulanger, les œufs de poisson, les noix de macadamia, le haricot rouge cuit, le saucisson sec, la viande de porc, les légumineuses, les fruits secs, les légumes et fruits.

Les besoins quotidiens de la vitamine B1

Les besoins en vitamine B1 de l’organisme varient en fonction de l’âge et du genre. Par exemple les femmes enceintes et les femmes allaitantes ont un énorme besoin en thiamine (1,8 mg par jour), les hommes adultes doivent consommer 1,3 mg de vitamine B1 au quotidien, et les nourrissons un besoin de 0,2 mg par jour. Alors qu’une adolescente a besoin de 1,1 mg de thiamine chaque jour, l’organisme d’un adolescent en demande 1,3 mg.

Et si l’organisme manque de vitamine B1 ?

Lorsque ces besoins ne sont pas convenablement comblés, il y aura carence en vitamine B1. Ce défaut de thiamine pourrait engendrer le béribéri et une pathologie neurologique que l’alcoolisme aggrave : l’encéphalopathie de Gayet-Wernicke.

Le béribéri se manifeste par une fatigue permanente. Il peut être soit paralytique (béribéri sec) soit  provoqué une insuffisance cardiaque (béribéri humide). Si le lait maternel n’est pas riche en thiamine, le nourrisson pourrait développer un béribéri infantile avec une insuffisance cardiaque.  Il a pendant longtemps affecté les peuples des pays sous-développés d’Asie qui  consommaient principalement du riz décortiqué et dépourvu de la thiamine.

L’encéphalopathie de Gayet-Wernicke est l’autre maladie que cause la carence en vitamine B1. Elle est  une maladie  neurologique caractérisée par des troubles de vision, des pertes de motricité et de mémoire. L’alcoolisme aggrave cette maladie en ouvrant la porte à diverses maladies gastriques.

Veiller à varier et équilibrer son alimentation pour un apport adéquat de Vitamine B1 est le meilleur moyen de prévenir ces maladies. Dans tous les cas de déficits de thiamine, il est recommandé de consulter un médecin et d’éviter l’automédication.