Reiki

1.88K

Reiki est une combinaison des mots japonais Rei (universel  inclut la matière, l’âme et l’esprit) et Ki (ou Qi désignant l’énergie vitale qui circule en nous). Le Reiki correspond à la mise ou la remise en contact de « l’énergie universelle » et de notre propre « force vitale » dans le but de provoquer un processus dynamique de guérison.

Au cours d’une séance Reiki, le praticien se sert de symboles ésotériques et de sons sacrés pour d’abord canaliser l’énergie universelle et ensuite la transmettre à travers une imposition de ses mains sur différentes parties du corps du patient. Les mains n’ont pas à entrer en contact direct avec le corps du patient. La transmission d’énergie pouvant même se faire à distance. L’énergie universelle posséderait par ailleurs son « intelligence propre », grâce à laquelle elle peut se diriger exactement là où le patient en a besoin, sans causer aucun effet secondaire indésirable. L’énergie personnelle du praticien ne devant en aucun cas agir dans le déroulement de la séance.

Il suffit de peu de chose et de peu de temps pour qu’une personne devienne spécialiste du Reiki. C’est là une particularité de la discipline. Avec une pratique d’une ou deux fins de semaine, on obtient l’essentiel pour commencer à se traiter soi-même ou à traiter les gens de son entourage.

Le Reiki appartient aux approches dites énergétiques, dans lesquelles le praticien intervient sur le champ vibratoire de la personne. Cette pratique est très utilisée en médecine orientale notamment celle de la tradition chinoise et de l’ayurveda. L’habileté que nécessite le Reiki,  est habituellement associée à des techniques de méditation ou à des disciplines de pratique spirituelle diverses. Toutefois, le Reiki se distingue de ces pratiques traditionnelles car il est dépouillé de toute attache religieuse et qu’il ne demande pas de cheminement spirituel particulier.

Sur le plan thérapeutique, le Reiki entrerait dans la réadaptation à la suite d’un accident vasculaire cérébral (AVC). Il permettrait de réduire la douleur, d’améliorer la qualité de vie des diabétiques de type 2, d’amoindrir les problèmes de mémoire et de comportement.  Il serait aussi efficace pour améliorer la qualité de vie des gens atteints de cancer, tout en diminuant le stress et les symptômes dépressifs. On pense aussi qu’il aurait probablement la capacité d’améliorer la qualité de vie des personnes souffrant de fibromyalgie.