Les précautions d’emploi des huiles essentielles

512

En raison de la puissance des principes actifs qu’elles contiennent et aussi de leur potentielle toxicité, les huiles essentielles doivent être utilisées avec beaucoup de précautions et dans le respect scrupuleux de leur dosage. Avec leur pouvoir thérapeutique élevé, l’usage des huiles essentielles et des essences requiert préalablement les conseils d’un spécialiste et le respect de la posologie et de la durée du traitement.

précautions d’emploi des huiles essentielles

Quelques précautions incontournables de l’utilisation des huiles essentielles :

–         Il est important  de s’assurer que l’utilisation est sans heurt chez les enfants et les femmes enceintes et allaitantes,

–         Eviter l’usage des huiles essentielles sur les muqueuses : oreilles, nez, yeux, et ne pas les avaler, sauf avis médical avisé ;

–           Ne pas s’exposer au soleil avec une essence d’agrume et certaines huiles essentielles qui contiennent des Furocoumarines ;

–           Dans le bain, bien mélanger au préalable l’huile essentielle à une base neutre (savon, shampoing…). L’huile essentielle ne se mélange pas à l’eau ;

–           Se laver les mains après toute utilisation ;

–           Conserver les huiles essentielles hors de portée des enfants et des animaux.

Si vous devez utiliser de l’huile essentielle sur la peau, il y a deux précautions qui doivent être prises en compte :

–          Réaliser un test sur le pli intérieur du coude afin de s’assurer de l’absence de réaction cutanée allergique, avant toute utilisation d’une nouvelle huile essentielle ;

–         Mélanger l’huile essentielle à une huile végétale.

Les précautions de conservation des huiles essentielles. Elles sont importantes à observées car la bonne conservation assure la qualité de l’huile :

–           Fermer les flacons après usage ;

–           Garder les flacons à l’abri de la lumière et de la chaleur ;

–           Conserver au frais les essences d’agrumes (Citron, Orange, etc.) et maximum 2 ans après leur date de fabrication ;

–           Les hydrolats sont également maintenus au frais (consommés 1 an maximum après leur ouverture).

En cas d’accident : Une goutte d’huile essentielle vient de tomber dans vos yeux, ou vous visiez les tempes mais vous vous êtes trop approché des yeux : rincez avec une huile végétale. L’eau n’aura aucun effet.

En cas de douleurs dues à l’ingestion d’une huile essentielle, évitez surtout de vomir ou de boire du lait. Prenez d’abord du charbon végétal au fort pouvoir absorbant, ensuite contactez le centre antipoison le plus proche de chez vous. En cas de réaction plus grave (nausées, vertiges, etc…), rendez-vous aux urgences.