L’insémination artificielle

40

L’insémination artificielle est la technique la plus simple, la moins invasive et la moins couteuse de l’Assistance Médicale à la Procréation (AMP). Elle consiste en l’introduction dans l’utérus, le jour de l’ovulation, des spermatozoïdes préalablement préparés. Il peut s’agir du sperme du conjoint (IAC) ou d’un don de sperme (IAD).

L’IAC peut être proposée au couple en cas de :

  • infertilité inexpliquée. L’insémination artificielle offre plus de chances de fécondation en jouant sur différents facteurs : la qualité des spermatozoïdes, le passage du col de l’utérus, la qualité de l’ovulation, le moment de la rencontre entres les ovocytes et les spermatozoïdes.
  • troubles de l’ovulation,
  • obstacle au niveau du col de l’utérus (anomalie du col, de la glaire cervicale)
  • endométriose modérée
  • infertilité masculine modérée
  • troubles de l’éjaculation
  • risque viral (VIH, hépatite B et C)

insémination artificielle

Les conditions requises pour l’insémination artificielle chez la femme :

  • des taux normaux des hormones FSH, œstradiol et AMH
  • un nombre suffisant de follicules antraux (d’une taille comprise entre 5 et 9 mm)
  • une ou deux trompes perméables.

Chez l’homme : au minimum 500 000 à 1 million de spermatozoïdes mobiles et normaux.

L’insémination artificielle avec don de sperme est proposée en cas de stérilité masculine ou de maladie héréditaire chez le conjoint.

L’insémination artificielle se déroule en plusieurs étapes :

  • la stimulation ovarienne, fréquente mais pas obligatoire, consiste en l’administration d’hormones par voie orale ou injectable pour obtenir un développement folliculaire et une ovulation de qualité afin d’optimiser les chances de fécondation.
  • le déclenchement de l’ovulation : lorsque l’échographie montre des conditions adéquates, injection d’hormone est faite pour déclencher l’ovulation
  • le recueil et la préparation du sperme : le sperme du conjoint est recueilli après une abstinence de 2 à 3 jours et subit une préparation spéciale.
  • l’insémination : 36 heures après le déclenchement de l’ovulation, l’insémination à proprement parler a lieu.