L’impact du stress sur la santé

25

Que ce soit pour des raisons personnelles ou professionnelles, la menace du stress n’est jamais loin. Indifféremment des conditions socio-économiques et de l’âge, le stress affecte et a souvent tendance à créer des complications pour la santé de ses victimes.

impact du stress sur la santé

Le mécanisme du stress

Le stress serait une réaction normale du corps humain aux diverses pressions et attaques qui lui arrivent. L’organisme déclenche une succession de réponses pour gérer la situation et réguler le stress causé par cet événement déclencheur.

Le stress est un procédé en 2 phases :

La phase d’alarme : L’organisme répond à l’« attaque » en provoquant la sécrétion de l’adrénaline par les glandes surrénales et la réaction immédiate du corps.  A cette phase le rythme cardiaque et la tension artérielle accélèrent en provoquant une contraction de certains muscles et  la libération glucose dans le sang.

La phase de résistance :D’autres hormones sont émises, notamment :

  • le cortisol, utile pour la régulation de la tension artérielle, de la fonction cardiovasculaire, de la fonction immunitaire,
  • la dopamine, hormone du plaisir,
  • des endorphines, hormones du bien-être,
  • la sérotonine, hormone du sommeil et de l’apaisement.

Dès que la situation stressante est apaisée et contrôlée, une réaction de détente s’installe en entrainant un retour au fonctionnement normal de l’organisme.

Stress, cause de maladie

La réaction de stress normale peut dans certains cas résister et se prolonger en une 3éme phase qui est l’épuisement. Les hormones supposées intervenir dans l’apaisement et le contrôle du stress sont produites excessivement et constamment. Résultat le corps dépense trop d’énergie l’excès de ces hormones est susceptible de provoquer une dépression.

Quand le stress s’aggrave, il affaiblit le système immunitaire et l’expose à des maladies. Aussi, le stress contribuerait à de nombreux maux comme certaines infections cutanées, l’insomnie, ou l’aménorrhée. Il serait également un facteur de complication pour des maladies comme les maladies cardiovasculaires, l’hypertension, le diabète de type 2 et le cancer.

Stress et maladies cardio-vasculaires

Deux chercheurs américains, le Dr Friedman et le Dr Rosenman  ont proposé une typologie de la gestion du stress selon la personnalité. Il existerait deux sortes de personnalité : les impatients, travailleurs, agressifs et ambitieux (personnalité type A) et les personnes optimistes et décontractés (personnalité type B). Selon les recherches, contrairement aux personnes de type B, les personnes de type A sont très exposées aux influences négatives du stress et aux troubles cardio-vasculaires.

Le stress et le vieillissement

Les hormones générées au cours d’une situation stressante laissent des traces dans l’organisme. Ces derniers  s’installent sur les artères, les articulations, la peau et favorisent le vieillissement des tissus. Le stress produit des radicaux libres qui des composés instables formés d’oxygène et ceux-ci provoquent des réactions oxydantes en accélérant le vieillissement et la mort des cellules du corps.