Les blessures musculaires

418

On le dit et on ne cessera jamais de la répéter: la pratique d’une activité sportive est excellente pour la santé. Elle est bonne pour l’oxygénation des divers organes du corps, pour le transit intestinal, pour la peau,  pour le raffermissement des muscles pour avoir un corps toujours sexy…Mais il arrive que parfois le muscle l’organe le plus sollicité pour cette pratique subisse des dommages pouvant freiner nos ardeurs.

blessures musculaires

Un échauffement insuffisant ou un effort trop long ou trop violent peuvent être à la source d’une blessure musculaire. Prenons connaissance des blessures musculaires les plus fréquentes.

  • La crampe

Elle correspond à une contraction douloureuse, involontaire et passagère d’un ou plusieurs muscles. Elle peut être anodine mais être révélateur d’un manque de magnésium, une déshydratation ou un surentrainement.

  • La contracture

Sorte de crampe persistante, la contracture musculaire est due à un déséquilibre dans l’activité de relaxation du muscle, elle peut durer quelques jours.

  • L’élongation

Contrairement à la contracture au cours de laquelle le muscle ne se relâche pas correctement, l’élongation musculaire concerne un muscle est trop étiré. Dans ce cas il y a des micro lésions musculaires. Sa guérison prend 4 à 7 jours.

  • Le claquage

Il est un niveau plus avancé de lésion musculaire car il concerne un ensemble de fibres musculaires. Son apparition est brutale et a lieu en plein effort. Une douleur musculaire qui dépasse 8 jours après l’effort n’est autre qu’un claquage.

  • La déchirure

Parmi tous les accidents musculaires, la déchirure est sans doute le plus grave car, il implique une rupture totale du muscle. Sa survenue peut justifier la réalisation d’une échographie ou une IRM pour confirmer un diagnostic. Sa confirmation peut parfois nécessiter une intervention chirurgicale.

Ces principales blessures musculaires peuvent nécessiter ou non une visite à l’hôpital. Dans tous les cas il est recommandé de faire attention et d’écouter les signes qu’envoie le corps. Faites attention mais ne négligez pas la pratique sportive.