Le régime californien

934

Le régime californien est un régime de gourmets, mieux encore c’est un régime de fainéants ! Moins on cuisine les aliments, mieux c’est. Il s’agit juste de bien diviser son assiette entre légumes de saison, protéine et céréales.

Les Bases du régime :

Ce régime issu de la région de Sonoma en Californie, au nord de la baie de San Francisco est une adaptation de l’alimentation méditerranéenne. Aussi, l’huile d’olive n’est pas proscrite, elle est prescrite ! Il s’agit de consommer beaucoup de fruits et de légumes de bonne qualité et des céréales complètes (riz sauvage, quinoa, pâtes complètes…) plutôt que des aliments préparés. En effet, la transformation minimale des aliments (préférez les légumes de saisons), optimise leur teneur en nutriments. régime facile Le régime se divise en trois phases : – phase 1 : Phase d’amaigrissement. Elle dure 10 jours et c’est une phase de désintox. Pas de sucre, pas d’édulcorant, pas de fruits (toujours à cause de leur teneur en sucre). Par contre, un verre de vin par jour est autorisé ! Journée type : Petit-déjeuner : Dans une assiette de 18 cm : 25% de céréales complètes (orge, avoine…qui se trouvent dans les céréales types All Bran ou de pain complet) et 75 % de protéines (œuf, jambon…) ou 50% de laitage (yaourts et laitages maigres) et 50% de céréales (pain complet, céréales toujours du type All Bran.) Déjeuner : 40% de protéines (viandes maigres, poissons, œuf…) et 60 % de légumes (Sauf les légumes sucrés types carotte, petits pois, maïs, châtaigne, patate douce) Dîner : 30 % de protéines (viandes maigres, poissons, œuf…), 20% de céréales complètes (pâtes complètes, pain complet, riz sauvage –surtout pas de riz blanc !) et 50 % de légumes (sauf légumes sucrés). – phase 2 : Elle dure jusqu’à l’obtention de son poids idéal. La perte de poids est moins rapide mais régulière. Cette fois, on divise l’assiette en quatre parts égales et on réintroduit les fruits, et certains légumes (artichaut, potiron, petits pois…). Youpi ! Journée type : Petit-déjeuner : comme en phase 1. Déjeuner et dîner : 25% de protéines (viandes maigres, poissons, œuf…)/ laitages (maigre, au lait écrémé), 25% de fruits, 25% de légumes (tous sont autorisés !), 25% de céréales (complètes bien sûr !). – phase 3 : « Phase d’entretien » Il s’agit de transformer le régime amaigrissant en style de vie. On n’est plus dans la logique d’un régime, on a adopté une véritable hygiène alimentaire qui n’est plus une contrainte. On est un fin gourmet qui peut se permettre occasionnellement quelques écarts ! Et si on regrossit, on retourne à la phase 2 ! Journée type : comme en phase 2. faire un régime californien Les plus du régime : Comme on mange des sucres lents (ces fameuses céréales complètes), on est rassasié à la fin du repas et on n’est pas fatigué. Les moins du régime : Comme on a tous les nutriments nécessaires (même les graisses), on risque peu de carence.