L’aromathérapie : des huiles essentielles au quotidien

547

L’aromathérapie désigne l’usage des huiles essentielles soit pour de prémunir de certaines maladies, soit pour les guérir ou encore tout simplement pour se sentir bien dans sa peau. L’action des huiles essentielles intervient sur le plan physique, sur le plan psycho-émotionnel et en matière de relaxation.

huiles essentielles au quotidien

Possédant des vertus innombrables, les huiles essentielles se distinguent de l’essence par leur technique d’extraction. L’essence étant le produit de zeste des divers agrumes. Toutefois d’une manière plus globale, il n’est pas rare qu’on réunisse sous la dénomination d’huiles essentielles, les huiles essentielles elles-mêmes, les essences et les hydrolats.

En tant qu’usage thérapeutique ou médical des extraits aromatiques de plantes, l’aromathérapie se veut très différente de la phytothérapie  qui utilise l’ensemble des éléments d’une plante.

L’efficacité d’une huile essentielle dans l’aromathérapie repose sur les conditions de leur distillation, mais également la nature du sol, l’altitude, le climat (niveau d’ensoleillement, quantité de pluie, température).  Le processus de distillation s’effectue dans un alambic. Les végétaux sont disposés sur un plateau « percé » situé au-dessus d’une eau chauffée et portée à ébullition. Ainsi, le végétal libère ses essences aromatiques qui sont récoltées dans une cuve (le décanteur).

Cela dit il est important de savoir faire le choix des huiles essentielles présentent sur le marché. Les meilleures huiles sont de production artisanale. Surtout que les termes : « bio », « 100% naturelle », « 100% pure », « complète » ou « entière » peuvent s’avérer être de simples des techniques publicitaires.

De plus, le meilleur moyen de savoir l’exacte plante distillée est de se référer aux dénominations latines sur les étiquettes. Par exemple : le Cèdre de l’Atlas « Cedrus atlantica », et le Cèdre de Virginie « Juniperus Virginiana ». Ces deux huiles essentielles ne sont pas de la même famille botanique, n’ont pas les mêmes vertus thérapeutiques et leur nom commun peut varier d’un producteur à l’autre. Le chémotype qui est la composition biochimique des huiles essentielles, permet aussi de différencier les propriétés d’huiles essentielles issues d’une même plante qui vit dans des conditions différentes et d’en connaitre le niveau de toxicité.

Il est souhaitable avec l’aromathérapie de toujours disposer d’huiles essentielles mais il est important de ne pas en faire un usage médical sans l’avis d’un professionnel.