La dysfonction sexuelle féminine

363

Bien que très répandue, la dysfonction sexuelle féminine  n’est pas reconnue comme cela se doit. On en parle très peu.  Les dysfonctions sexuelles et/ou troubles du désir en général, désignent une difficulté qui affecte tant le bon déroulement de l’activité sexuelle et l’épanouissement sexuel.

Elle peut se manifester aussi bien chez l’homme que chez la femme.

Dans la gent féminine dont il est question dans le présent dossier, la dysfonction sexuelle fait jusqu’à 40 % de victimes.

Les troubles du désir de la femme s’expliquent par des causes soit physiques ou physiologiques. Mais très souvent, on rencontre des difficultés à faire la part des choses et distinguer la réelle cause.

dysfonction sexuelle féminine

Les facteurs de risque ou situations favorables à l’apparition des dysfonctions sexuelles féminines sont multiples et variées. Les principaux facteurs sont les suivants :

  • Les conflits dans le couple
  • Les traumatismes sexuels
  • Les états de stress, de dépression ou d’anxiété
  • Les maladies ou affections génitales
  • Les maladies chroniques et la prise des médicaments
  • La grossesse
  • La fluctuation des hormones sexuelles à la ménopause
  • L’obésité ou le surpoids.

Il existe plusieurs formes de dysfonction sexuelle féminine dont les plus connues sont : la baisse du désir, la difficulté ou l’incapacité d’atteindre l’orgasme et les douleurs coïtales. Il n’est pas rare de remarquer des cas où ces troubles sont présents et que l’un est la conséquence de l’autre.

Pour se prémunir des troubles de désir, il est important de garder une bonne hygiène intime et au cas échéant soigner au plus vite toutes les maladies et infections vaginales ou urinaires qui pourraient rendre limiter la lubrification des muqueuses vaginales et rendre les activités sexuelles douloureuses. Toujours en prévention des dysfonctions sexuelles, il faut assurer une bonne communication dans le couple et surtout en cas de maladies, de difficultés personnelles ou au début de la ménopause.

Il ne faut pas non plus négliger d’entretenir les flammes du désir grâce à l’imagination.

Garder un style de vie sain avec une alimentation équilibrée et des exercices physiques réguliers.