A la découverte du kola

675

La kola, ou cola, est un arbre originaire de l’Afrique de l’Ouest. Durant des millénaires, les Africains ont mâché des noix de kola pour combattre la fatigue physique et intellectuelle, mais aussi pour contrer la dépression. De plus, ils leur attribuaient, comme au café et au chocolat, des vertus aphrodisiaques.

A lire : Six aphrodisiaques naturels à mettre au menu

La caféine contenue dans la noix de kola stimule le système nerveux central. Cela a pour effet d’accroître l’attention et d’aider l’organisme à lutter contre la somnolence et l’endormissement. La consommation de la kola a également pour effets d’augmenter la tension artérielle et soulager un mal de tête résultant d’une mauvaise circulation périphérique. Ces effets sont attribués à la teneur en caféine de la kola, légèrement supérieure à celle du café.

La Commission Européenne reconnaît l’usage du kola pour combattre la fatigue physique et mentale. La caféine qu’il contient est responsable de ces effets. Le kola est un véritable antidépresseur naturel.

Savez-vous qu’est réellement la dépression, que faut-il savoir à propos et est-il possible de s’en sortir ?

Toutefois, la caféine est déconseillée aux personnes qui souffrent de maladies cardiaques, d’insomnie, de troubles anxieux, d’ulcères gastriques ou duodénaux ou d’hypertension artérielle ; par voie de conséquence, le cola également. De plus, mastiquer de grandes quantités de noix de kola peut induire un cancer de la bouche.

Si l’on semble reconnaitre un quelconque pouvoir aphrodisiaque au kola, cela ne serait en réalité dû qu’à la présence de la caféine. À consommer donc avec modération. Vous êtes avertis !

La noix de Kola est aussi une des composantes du brûleur de graisse Brulafine.