La phytothérapie, qu’est-ce que c’est?

2.008K

Le mot phytothérapie provient de 2 mots grecs qui signifient essentiellement « soigner avec les plantes ». Elle s’appuie à la fois sur la sagesse traditionnelle et sur les découvertes de la médecine moderne. La rencontre relativement récente de ces 2 mondes et le peu de normes qui régissent le domaine font en sorte que la pratique et la formation sont encore très disparates.

L’utilisation des plantes médicinales est encore aujourd’hui la forme de médecine la plus répandue à travers le monde. Cependant, vers la fin du XIXe siècle, elle a connu un rapide déclin en Occident avec l’avènement de la médecine scientifique et l’apparition des médicaments modernes (aspirine, antibiotiques, cortisone, etc.).

phytothérapie

Applications thérapeutiques

Il est absolument indéniable que les plantes ont des effets curatifs et préventifs pour d’innombrables maladies et affections. La recherche et le développement en phytothérapie sont cependant fortement handicapés comparativement à l’industrie pharmaceutique. En effet, il est très difficile de financer, à coup de millions, des recherches qui montreraient, par exemple, l’efficacité de la racine de pissenlit pour soigner le foie, sachant qu’on ne pourra jamais breveter le pissenlit afin de rentabiliser son investissement.

Au cours des dernières années, quelques revues systématiques et études cliniques aléatoires sur la phytothérapie ont été publiées. Les principaux problèmes de santé étudiés ont été l’arthrite, le cancer, la maladie d’Alzheimer, les symptômes de ménopause et la douleur et, les résultats montrent que la phytothérapie, seule ou en combinaison avec la médecine classique, semble prometteuse dans le traitement de certaines maladies.

Avantages et inconvénients

Les plantes médicinales d’usage courant ne provoquent que très peu, voire aucun effet indésirable. L’action synergique des divers constituants commence à être mieux comprise et acceptée scientifiquement et contrairement à certaines croyances populaires, plusieurs plantes ont des effets pratiquement immédiats sur le métabolisme.

Les médicaments de synthèse ont, par contre, une action plus directe et plus spectaculaire puisqu’ils sont formulés pour être immédiatement assimilés par l’organisme. Il est également plus facile de s’assurer de leur composition exacte, de leur qualité et de leurs conditions de conservation.

Contre-indications

Tout ce qui est naturel n’est pas inoffensif. Certaines plantes sont tout toxiques et d’autres, en interaction avec d’autres plantes, médicaments ou suppléments, peuvent être nocives.