La baisse du désir dans le couple

2.572K

L’albidinie est le nom utilisé par les sexologues pour définir la baisse ou l’absence totale de libido. Il n’est pas à confondre avec l’impossibilité d’éprouver du plaisir. Une fois stimulée, la personne peut ressentir et éprouver un orgasme. Une baisse de désir n’est pas définitive. Il faut en prendre conscience et ne pas espérer qu’elle passe toute seule. Il est impératif d’en parler afin d’agir.

 

 baisse du désir dans le couple

Votre rythme de rapports sexuels a considérablement baissé ces derniers temps et vous ne parvenez même plus à dater la dernière fois que vous avez fait crac-crac avec votre chéri. Pire, cela ne semble même pas vous manquer et c’est d’ailleurs ce qui vous inquiète.

Certains traitements hormonaux, anxiolytiques et contre la dépression peuvent avoir un effet inhibant sur le désir. L’envie revient, le plus souvent, après l’arrêt des soins. Cela peut également être dû au stress ; le principal organe sexuel reste le cerveau. Apprenez à vous relaxer et accordez-vous du temps en faisant l’amour, quitte à vous forcer un tout petit peu, au début car l’appétit vient en mangeant.

Un licenciement, la perte d’un proche, la découverte d’une tromperie, etc., sont autant d’événements brutaux qui peuvent déstabiliser n’importe qui et lui faire perdre l’envie de faire l’amour. Il s’avère dans ce cas nécessaire de faire appel à un professionnel et d’entamer une thérapie.

A force de vous voir, vous ne vous voyez plus. Le corps de l’autre ne vous apparaît plus comme une promesse de feux d’artifices sensoriels puis s’installe la routine. Vous commencez à vous ennuyer ferme au lit en fantasmant sur d’autres visages inconnus ou non.
Apprenez à vous redécouvrir mutuellement. N’hésitez pas à bousculer vos habitudes en inventant quelques petits jeux érotiques, en surprenant l’autre et en inventant quelques scénarios.

Lorsque vous vous rendez compte tous les deux que vous ne faites plus l’amour aussi souvent qu’auparavant et que l’envie n’est plus au rendez-vous, il faut en parler ; au risque que vous évitiez les moments de rapprochement et chacun culpabilise de son côté. L’élément primordial au sein d’un couple reste la communication. Rien que le fait d’admettre ce changement dans votre relation agira tel un levier. Vous vous sentirez tous les deux soulagés et vous pourrez alors envisager de trouver l’origine du problème afin de le régler : meilleure organisation de votre emploi du temps, échappées belles de quelques jours pour vous retrouver, thérapie de couple…