12 raisons qui expliquent pourquoi vous êtes toujours fatigué

2.198K

Depuis quelque temps, vous avez remarqué que vous êtes toujours fatigué, quel que soit le nombre d’heures que vous passez au lit ? Il est peut-être temps de vous débarrasser de l’une de ses 12 mauvaises habitudes souvent négligées et responsables d’une fatigue chronique.

toujours fatigué

Vous ne buvez pas assez d’eau

Il est conseillé de boire de 2 à 3 litres d’eau par jour, voire davantage en cas d’entraînement physique intense.

Vous avez des carences alimentaires

Plusieurs nutriments – dont le fer, le zinc, le calcium, le magnésium et les vitamines du complexe B – interviennent de façon importante dans l’équilibre chimique du cerveau. Un déficit en l’un ou l’autre de ces nutriments peut entraîner une baisse de la qualité du sommeil et donc une impression de fatigue.

Vous ne faites pas assez d’exercices

Il est recommandé de pratiquer l’équivalent d’au moins 1 heure de marche rapide par jour.

Vous ne mangez pas assez le matin

La privation de glucose causée par le jeûne de plusieurs heures entraîne une chute du glucose sanguin, rapidement suivie par des perturbations au niveau des fonctions cérébrales : l’attention y est notamment ralentie. Commencer tôt la journée sans prendre de collation peut donc expliquer une impression de fatigue tout au long de la matinée.

Votre espace de travail est mal rangé

Un bureau mal rangé pourrait restreindre votre habilité à vous concentrer et augmenterait la sensation de fatigue. Pour éviter ça, rien de plus simple : à la fin de chaque journée, soyez certains que rien ne traîne sur votre bureau de manière à commencer idéalement la journée du lendemain.

Vous êtes trop perfectionniste

Des objectifs irréalistes, la crainte de l’échec et une critique de soi excessive, sont autant de facteurs directement liés à un sommeil peu réparateur et une fatigue de tous les instants.

Vous ronflez et faites des apnées du sommeil

Il faut le savoir, les ronflements et a fortiori les apnées du sommeil, peuvent nuire au sommeil insidieusement et provoquer une fatigue chronique.

Vous ne savez pas dire non

Si c’est le cas, ne cherchez plus : cet « handicap » est probablement l’un des responsables de votre fatigue chronique, comme l’ont démontré plusieurs études.

Vous malmenez votre sommeil le week-end

Il semble que la nuit du dimanche à lundi soit la moins propice à l’endormissement et au sommeil réparateur. Cela s’explique tout simplement par le bouleversement du rythme de sommeil  engendré par les deux jours de repos : pour beaucoup, les vendredis et samedis soirs sont l’occasion de se coucher plus tard et donc de faire la grasse matinée.

Vous utilisez votre téléphone portable au lit

Regarder son téléphone, sa tablette ou encore sa liseuse électronique au lit n’est pas recommandé si l’on souhaite passer une bonne nuit de sommeil.

Vous ingérez trop de caféine dans la journée

Une étude a démontré que consommer une boisson qui contient de la caféine entre 0 et 6 heures avant le coucher réduisait considérablement la durée du sommeil.

Vous consommez de l’alcool le soir

L’alcool provoque des réveils réguliers dus à des sécrétions d’adrénaline, et dérègle les cycles de sommeil car il bloque l’entrée du tryptophane au cerveau. De plus, comme il déshydrate, il arrive fréquemment que la personne se réveille au milieu de la nuit pour boire un verre d’eau. Le sommeil est donc moins régénérateur et moins reposant.