Test de grossesse

447

Dès la conception c’est-à-dire à l’implantation de l’embryon, le métabolisme de la femme secrète une hormone : la béta-hCG, ou gonadotrophine chorionique humaine.  On peut ainsi la déceler dès la deuxième semaine de grossesse, ou 6 à 10 jours après la fécondation. Cette hormone est le fruit des cellules du trophoblaste (une couche de cellules qui délimitent l’œuf et qui donneront naissance au placenta).

Test de grossesse

C’est cette hormone qui est décelée dans l’urine par les tests de grossesse « maison » disponible en pharmacie. C’est également la béta-hCG que l’on recherche  lors des prises de sang destinées à déceler ou confirmer un début de grossesse : il s’agit d’une hormone marqueur pour le test de grossesse. le test peut donc être fait avec l’urine ou par le sang.

Pendant la grossesse, son taux augmente très rapidement, pour atteindre un pic vers 8 à 10 semaines d’aménorrhée. Il diminue ensuite et connait une constance jusqu’à l’accouchement.

L’intérêt du test de grossesse est de confirmer ou infirmer la présence d’une grossesse, lorsqu’il y un retard ou une absence de menstruations, ou bien d’autres symptômes. Le test de grossesse est également utile avant d’effectuer des opérations médicales telles que la pose d’un stérilet.

Le test de grossesse effectué dans les laboratoires par la prise de sang est fiable à 100%. Les tests de grossesse « maison » vendus en pharmacie sont également assez fiable soit 99%. Cette fiabilité varie selon les marques. Et  il est important de bien respecter les recommandations du fabricant.

Le résultat du test de grossesse peut être négatif ou positif. Un résultat négatif suppose qu’il y n’a pas de grossesse et si l’absence de menstruations se prolonge, il convient de consulter un médecin. Quand il est positif, il convient aussi de consulter un médecin pour la suite de la grossesse.