Régime spécial andropause

452

Lorsqu’au fil des ans, surtout aux environs de la quarantaine, les hommes sont sujets à l’andropause, définie comme les symptômes liés à la baisse du taux de testostérone, nombreuses sont les paramètres de leur vie qui changent absolument. Les changements s’opèrent sur le plan physique et psychologique.

Régime spécial andropause

Toutefois, et aussi étrange que cela puisse paraître, le régime alimentation devient un moyen utile pour amoindrir l’intensité des symptômes et améliorer la qualité de vie de la personne affectée. En effet, une alimentation adaptée et saine, accompagnée d’un mode de vie approprié permet d’agir sur les principaux symptômes parmi bien d’autres, notamment la baisse du désir sexuel, l’irritabilité, les troubles érectiles, l’accumulation de la graisse abdominale.

Ce qu’il faut consommer

Ainsi donc, dans un régime alimentaire destiné à soulager les malaises d’un homme en pleine andropause, il faut encourager les aliments et nutriments qui suivent :

  • Les oméga 3 marins (saumon, truite, maquereau, …) et végétaux (graines de lin, graines de chanvre, huile de canola,…)
  • Les aliments riches en fibres notamment les fruits et légumes les légumineuses, les noix et graines, les pains, etc.
  • Les bons gras ou bon cholestérol que l’on retrouve dans les oléagineux (amandes, noix, noisettes…)
  • Les aliments riches en calcium et vitamine D

Ce qu’il faut réduire et au mieux éviter

La consommation d’alcool et de caféine ; l’excès de sel, les aliments raffinés et les aliments sucrés sont soit à prendre avec grande modération soit à bannir de votre habitude alimentation.

La sédentarité, l’anxiété et le stress sont des sources de mauvaise santé et ils favorisent l’amplification des symptômes de l’andropause.

Bien qu’elle ne soit pas une nourriture, elle est tout autant importante pour le maintien d’une bonne qualité de vie pendant l’andropause : il s’agit de l’activité physique. Elle permet de garder aussi bien une bonne forme physique, qu’un bon moral. Les hommes ne devraient pas s’en priver. Il ne s’agit pas d’activités intenses d’un professionnel. Juste de petits exercices tels la marche rapide, les étirements.