La maladie de Crohn

532

Maladie inflammatoire chronique du système digestif, la maladie de Crohn évolue par poussées (ou crises) et phases de rémission. Elle se caractérise principalement par des crises de douleurs abdominales et de diarrhée, qui peuvent durer plusieurs semaines ou plusieurs mois. Elle peut faire surgir la fatigue, la perte de poids et même la dénutrition, si aucun traitement n’est entrepris. Des symptômes non digestifs peuvent également apparaitre dans certains cas, et affectent la peau, les articulations ou les yeux

En cas de maladie de Crohn, l’inflammation peut toucher n’importe quelle partie du tube digestif, de la bouche à l’anus. Mais le plus souvent, elle s’installe à la jonction de l’intestin grêle et du côlon (gros intestin).

maladie de Crohn

La maladie peut survenir à tout âge, y compris dans l’enfance. Elle est habituellement diagnostiquée chez les personnes de 10 à 30 ans

La maladie de Crohn est due à une inflammation persistante des parois et des couches profondes du tube digestif. Cette inflammation peut entraîner un épaississement des parois à certains endroits, des fissures et des plaies à d’autres. Les causes de l’inflammation sont inconnues et vraisemblablement multiples, impliquant des facteurs génétiques, auto-immuns et environnementaux.

La maladie de Crohn est présente durant tout le cycle de la vie. Elle  évolue par poussées entrecoupées de périodes de rémission qui peuvent durer plusieurs mois. Les personnes ayant des antécédents familiaux de maladie inflammatoire de l’intestin sont les plus à risque ; de même que certaines populations en raison de leur patrimoine génétique. De plus, le tabagisme accroît le risque d’être atteint de la maladie de Crohn.

Pour prévenir la maladie de Crohn, il convient de suivre le traitement à la lettre ; ne pas fumer ; éviter les médicaments anti-inflammatoires en vente libre ou sur ordonnance ; et avoir une bonne hygiène alimentaire.