L’hydrothérapie

865

L’hydrothérapie est un traitement basé sur une utilisation externe de l’eau, peu importe le type (de mer, de source, minérale, ou même celle du robinet), sous sa forme liquide, mais aussi gazeuse, et à des températures variables. Elle inclue des bains, des douches, des jets, des compresses, etc.

L’aromathérapie et l’herboristerie entrent très souvent dans les séances de l’hydrothérapie par l’ajout d’huiles essentielles ou d’extraits de plantes médicinales dans l’eau de traitement. Le sel d’Epsom et le vinaigre de cidre font également partie des « additifs » courants. La thalassothérapie, la balnéothérapie, les cures thermales, les spa sont des spécialités de l’hydrothérapie.

hydrothérapie

Les cures thermales par exemple datent de vraiment longtemps et si elles se perpétuent, c’est que les usagers en retirent un bien-être. Mais la question est de savoir quoi parmi l’éloignement de la maison, le congé de travail, la rencontre de nouveaux soignants, une alimentation plus saine, l’exercice, la qualité de l’air des centres situés à la mer ou à la montagne  et l’hydrothérapie elle-même, rend les cures thermales thérapeutiques? La polémique demeure encore plus qu’aucune étude scientifique n’a su confirmée l’efficacité des cures thermales

Toutefois, malgré toutes les péripéties connues, la pratique du thermalisme et de la thalassothérapie, bref, l’intérêt de l’hydrothérapie subsiste.

Si en Occident, la vieille tradition de l’hydrothérapie a toujours eu des objectifs de traitements de maladies, en Amérique, où les pratiques sont récentes, elles visent plus les soins de détente et de beauté.

Quelques exemples de traitements à l’eau.

Avec l’eau chaude et la vapeur, on augmente la température du corps, alors on peut soigner des affections grâce à la fièvre et la sudation qu’elles provoquent. La chaleur permet aussi la dilatation des vaisseaux sanguins, diminue la pression artérielle et augmente l’irrigation sanguine de la peau et des muscles. C’est grâce à l’effet de dilatation que les bains et les compresses d’eau chaude aident à soulager des affections comme les spasmes musculaires, les inflammations articulaires et les douleurs menstruelles. Les bains de vapeur  servent entre autres dans la détoxication et dans le traitement de divers problèmes cutanés.

À l’inverse, les bains et les compresses d’eau froide font se contracter les vaisseaux et permettent de soulager l’inflammation et la douleur. L’eau froide est efficace contre les contusions et hémorroïdes.

L’abbé Sébastien Kneipp, un pionnier de la pratique moderne de l’hydrothérapie, a codifié toutes sortes de traitements alternés selon le problème à soigner. Les adeptes de la douche écossaise (chaude, froide, chaude…) affirment que le passage rapide d’une température corporelle à l’autre renforce l’état général de santé.

N’oublions pas les divers types de massages qui peuvent être pratiqués sous des jets d’eau – apaisants ou stimulants -, ce qui en multiplie d’autant le plaisir, et peut-être les bienfaits.