Les régimes aberrants et les autres

558

Nous vous présentons le résumé des régimes aberrants les plus connus à nos jours. Ces régimes demandent parfois une vrai préparation et beaucoup de motivation pour les suivre. En tout cas il faut rester vigilant et adapter des objectifs à son profil, sa personnalité, sa physiologie.

Le régime macrobiotique

Il s’agit d’un des régimes aberrants visant l’exclusion de tout aliment d’origine animale, proposant peu de fruits, aucun agrume et peu d’eau. La macrobiotique se base sur la notion d’équilibre des charges énergétiques des aliments en s’inspirant du Yin et du Yang. La cuisson des aliments doit être courte et il est conseillé de les mastiquer longtemps.

Le régime Scarsdale

Son objectif est de restreindre son apport calorique à 800 kcal/jour afin de perdre 15 kg en 15 jours. Ce régime implique la suppression de matières grasses et de sucres. La viande, riche en protéines, peut être consommée à volonté ainsi que le pamplemousse, le thé et l’eau.

Le régime « de la Mayo Clinic »

Ce régime est extrêmement hypocalorique. Son objectif est de perdre 10 kg en 15 jours en se basant sur la suppression de la grande majorité des aliments, exception faite des œufs qui doivent être massivement consommés.

Le régime Seignalet

Pour retrouver le régime alimentaire d’origine de l’Homme, celui-ci doit éliminer les toxines résultant de l’agriculture, de la cuisson et de la transformation des aliments. Les produits laitiers, céréaliers, les féculents, les légumineuses, l’huile, le sucre et le sel sont exclus.

Le régime Dukan

Hyper protidique, le régime Dukan se déroule en 4 phases. Il repose sur une consommation élevée de protéines pour accroître la satiété et préserver la masse musculaire lors de l’amaigrissement. Une restriction en glucides vise également à brûler de la masse grasse pour produire de l’énergie.

Le régime Atkins

Il est hyperlipidique et très pauvre en glucides. Il se déroule en 4 phases. L’accent est mis sur la consommation de fromages, de viandes, de graisses animales et végétales. Des portions de fruits et de légumes sont progressivement réintroduites mais la restriction en sucres est impérative.

Le régime Montignac

Il repose sur le postulat qu’un aliment consommé seul ne peut pas faire grossir même en grande quantité. C’est l’association inappropriée entre certaines catégories d’aliments qui doit être évitée. Tous les produits raffinés ou transformés doivent être supprimés.

Le régime Weight Watchers

Ce régime préconise la perte d’1kg par semaine. Au-delà d’une restriction calorique mesurée, ce régime aberrant repose sur l’échange entre personnes désireuses de perdre du poids au cours de rencontres hebdomadaires.  Dès la première rencontre, chaque individu se voit attribuer un nombre de points en fonction de son âge, taille, sexe, poids de départ et de son activité physique.

Régimes aberrants : recommandations

Les régimes amaigrissants ne doivent pas imposer de réduction calorique en dessous de1200kcal/jour. Trop restrictifs, la plupart des régimes aberrants ont un impact sur le poids mais engendrent rapidement des carences et des effets secondaires tant physiques que psychologiques. La recherche d’un équilibre durable doit avant tout prendre en compte les dimensions de santé et de plaisir.

En cas de surpoids notable ou de pathologie, il est impératif de consulter un diététicien ou un médecin nutritionniste afin d’entamer un suivi sérieux et régulier.