Les cheveux gris

926

Les cheveux noirs qui sont portés par la grande partie des habitants de la Terre ne sont pas le fruit du hasard. Ils constituent une protection pour la personne contre le soleil et aussi un élément de l’équilibre minérale de l’organisme, ce grâce à sa composition en pigments de mélanine qui d’ailleurs leur confèrent la couleur noire, mais aussi les couleurs blond, brun châtain, roux.

Au fil du temps les cheveux perdent leur couleur et deviennent gris. Si certains considèrent cette apparition comme une marque de sagesse et d’expérience d’autres, qui ne la voit pas du même œil pensent qu’elle serait synonyme de manque de vigueur, de mauvaise santé et de vieillesse.

cheveux gris

Par quel processus, ces cheveux gris apparaissent-ils ?

Cela est dû en effet la disparition ou l’affaiblissement des mélanocytes, les cellules responsables de la fabrication de la mélanine. Ce déficit de mélanines est le résultat du processus oxydant de l’organisme qui provient du fonctionnement normal de l’organisme et qui est accéléré par le stress.

L’âge auquel apparaissent les premières traces de cheveux gris varie d’une région du monde à l’autre. Chez les Occidentaux, le grisonnement commence généralement autour de 34 ans que les Orientaux et les Africains attendront les quarantaines. La canitie totale s’effectue très rapidement chez les personnes ayant des problèmes d’anémie sérieuse. Les cheveux gris sont caractérisés par une raideur et une épaisseur plus importante que celles des cheveux pigmentés et certaines personnes qui pensent que « ça fait pas joli ! » ont du mal à supporter le regard des autres.

Est-il possible de changer la donne et ralentir la canitie ?

Il est possible de retarder l’apparition des cheveux gris en ralentissant le vieillissement des mélanocytes. Pour cela la meilleur solution est d’éviter toute situation qui pourrait est source de production excessive de radicaux libres (exemple le stress, la pollution, le tabagisme, la mauvaise habitude alimentaire et la sédentarité).

Cependant, il n’existe pas de traitement contre la canitie. Les personnes inquiétées par leur apparence, leur estime et l’impact psycho-social de la canitie, le recours aux teintures est une solution. Et il y a différentes sortes de teintures : partielles ou totales, permanentes ou semi permanentes, naturelles ou synthétiques. Les recherches scientifiques chercheraient à aboutir à une solution physiologique qui consiste à activer des mélanocytes endormis qui ne produisaient pas de pigments et les amener à en produire pour enrayer la canitie.