Le yoga

382

Le yoga s’est nouvellement importé dans le monde occidental, mais cela ne l’empêche pas de gagner rapidement du terrain. Les cours de yoga sont disponibles et répandus, tellement qu’on peut suivre des cours dans des centres de loisirs et des cliniques de santé, tant en région que dans les métropoles. On distingue des cours adaptés à diverses catégories, entre autre, les cours pour enfants,  pour les personnes âgées,  des séances adressées aux gens stressés, aux biens portants, aux femmes enceintes, aux athlètes…

le yoga

On remarque, qu’en général, le yoga possède des caractéristiques qui conviennent à plusieurs. Le yoga propose des cours en groupe, dans un contexte sécuritaire et non compétitif.  Une autre caractéristique est que pour pratiquer le yoga, on n’a pas besoin d’avoir des compétences particulières. Et puis, la pratique du yoga permettrait presque instantanément de se détendre mentalement et physiquement. À moyen terme, il développe la souplesse et aide à soigner plusieurs problèmes musculosquelettiques. Une pratique régulière semble permettre de soulager des problèmes de santé sérieux et favoriser une meilleure santé générale.

D’origine indienne, le yoga désigne une vaste méthode de développement personnel et une science de la pratique spirituelle. Il comprend différentes dimensions, dont les principales sont les suivantes : le bhakti yoga ou la dévotion, le karma yoga ou l’action juste, le jnana yoga ou la connaissance et le hatha yoga ou la santé et la concentration par l’hygiène de vie et les postures.

La dimension du yoga la plus popularisée est le hatha yoga. Son but, dans la voie spirituelle traditionnelle, est de discipliner l’esprit et de garder le corps dans un état de santé optimal afin que la personne puisse méditer mieux et plus longtemps.

Dans le hatha yoga on retrouve un nombre très élevé d’exercices respiratoires ou pranayama et un plus de 1000 postures ou asanas.

Tandis que les postures exigent des mouvements d’étirement, de flexion et de torsion, bénéfiques pour la flexibilité de la colonne vertébrale, les articulations, les nerfs et les muscles, avec de bonnes répercussions sur tous les organes et les glandes ; les techniques respiratoires, en revanche, exigent d’être particulièrement attentif, d’inspirer très lentement ou encore par à-coups, d’alterner de narine, de placer la langue de certaines manières, etc…

Sur le plan thérapeutique, on retiendra que la pratique régulière du yoga améliore nettement la santé physique et mentale d’une façon générale. Et dans les détails, on peut souligner, entre autre, que le yoga :

–           contribuerait au traitement de l’asthme.

–           améliorerait la santé cardiovasculaire

–           lutterait contre le stress et l’anxiété

–           améliorerait la qualité du sommeil.

–           améliorerait la qualité de vie relativement au cancer

–           améliorerait la capacité pulmonaire et cardiorespiratoire

–           contribuerait au traitement de la dépression

–           contribuerait au traitement des troubles musculosquelettiques

–           améliorerait la mémoire et les facultés cognitives

–           faciliterait le traitement des toxicomanies

–           diminuerait la fréquence des crises d’épilepsie.

–           soulagerait les symptômes du syndrome de l’intestin irritable.