La Mammographie

84

Encore appelée mastographie, la mammographie désigne une radiographie du ou des sein(s), qui est effectuée pour obtenir des images de l’intérieur du sein et trouver des anomalies notamment les cancers.

La mammographie est l’examen principal pour déceler une tumeur dans le sein. Elle est prescrite en cas de symptômes (masse anormale palpée, douleurs, etc.), et fréquemment dans de nombreux pays aux femmes à partir d’un certain âge, en vue de dépister le cancer à l’avance, pour augmenter les chances de réussite du traitement.

mastographie

Toutefois, ce dépistage systématique n’a  pas l’approbation de tous, car il pourrait:

–           donner de faux résultats positifs ;

–           mener au surdiagnostic et au surtraitement de tumeurs mineures ;

–           exposer les femmes aux rayons X de façon répétée, ce qui peut induire des cancers du sein dits « radiologiques ».

On soulignera que la mammographie ne dispense pas de l’auto-examen des seins, qui permet de repérer d’éventuelles masses anormales en se palpant soi-même régulièrement les seins.

Dans la pratique, la mammographie est à l’hôpital ou dans un cabinet de radiologie, de préférence en première partie du cycle menstruel. Elle est effectuée debout, torse nu. Pour obtenir une image de bonne qualité, le sein est « comprimé » entre deux plaques : la sensation n’est pas agréable mais la pression sur le sein ne dure pas longtemps. Deux clichés sont effectués pour chaque sein. L’examen dure en moyenne 10 minutes.

Selon les centres, il peut s’agir :

  • d’une mammographie analogique, qui produit une image imprimée sur un film argentique ;
  • d’une mammographie numérique (de plus en plus souvent).

Quels résultats ?

Le radiologue examine les clichés et effectue un examen clinique, palpant les seins pour détecter une éventuelle masse anormale. Dans certains cas, il peut demander des clichés supplémentaires, voire d’autres examens comme une échographie mammaire (par exemple chez les femmes jeunes dont les seins sont trop denses), ou une IRM.

En cas d’anomalie, une biopsie pourrait être effectuée pour déterminer si la masse est cancéreuse ou non. Si tout est normal, la femme sera invitée à passer un nouvel examen deux ans plus tard.