Diète spéciale : Goutte

466

On sait que la goutte est une forme d’arthrite qui touche près de 2% de la population avec une forte prévalence masculine. Elle provoque des crises de douleurs à une ou plusieurs articulations. La goutte peut atteindre toutes les articulations, mais c’est l’articulation à la base du gros orteil qui est le plus souvent affectée. L’articulation devient alors rouge violacé et enflée. Cela est causé par l’augmentation anormale du taux d’acide urique dans le sang, un état appelé hyperuricémie. En effet, l’acide urique est un déchet que le métabolisme du corps produit normalement mais quand il se retrouve en surplus, il se dépose «goutte à goutte» dans l’organisme sous forme de cristaux, entre autres dans les articulations.

Diète spéciale Goutte

L’acide urique est le produit final de la dégradation des purines, qui proviennent soit des cellules mortes du corps (65%), soit des aliments ingérés (35%). Ainsi, le traitement nutritionnel intervient tant pour prévenir que pour soulager les manifestations de la goute. Le but étant de diminuer la consommation des aliments riches en purines et d’améliorer la sensibilité à l’insuline. Cependant  que le régime sans purine n’est pas un traitement de la goutte, mais permet de contrôler les crises.

Les mesures saines à prendre dans un régime spécial goutte sont les suivantes :

–           Atteindre et maintenir un poids santé

–           Réduire la consommation d’aliments riches en purines notamment les viandes rouges, l’alcool et les poissons et fruits de mer

–           Diminuer la consommation de gras saturés

–           Diminuer la consommation de sirop de maïs à haute teneur en fructose

–           Bien s’hydrater en buvant beaucoup d’eau

–           Limiter la consommation de glucides simples

–           Diminuer la consommation d’alcool

–           consommez une variété d’aliments protecteurs tels que les produits laitiers faibles en gras, les légumes, les fruits en quantités modérées, les noix, les légumineuses ainsi que les grains entiers

–           Augmenter sa consommation de vitamine C par le biais des aliments.