Collagène

441

Présent dans les différentes parties du corps humain notamment, la peau, les cartilages, les tendons les ligaments et les tissus conjonctifs, le collagène est une protéine qui occupe 30 à 35 % du total de protéines de l’organisme. Il a pour rôle primordial d’assurer la cohésion, l’élasticité et la régénération de tous ces tissus. Il existe dans l’organisme sous formes non négligeables : le collagène de type I, plus abondant et situé dans la peau, les tendons, le tissu osseux; celui de type II, on le trouve dans les cartilages;  et celui de type III que l’on rencontre dans les muscles et les parois des vaisseaux.

Collagène

En outre, le collagène peut être extrait de la gélatine fabriquée par le processus industriel. La gélatine pour sa part est issue du traitement des os et peaux de bovins. La gélatine sert à la fois dans l’industrie alimentaire, notamment comme agent de texture, et dans l’industrie pharmaceutique qui l’emploie pour la fabrication de capsules. Elle est aussi utilisée dans la fabrication de papiers et de pellicules photographiques. Une transformation de la gélatine plus poussée de la gélatine permet d’aboutir sur de l’hydrolysat de collagène qui est employé sous forme de supplément.

Mais pour faire le plein de collagène naturel, il faut mettre au menu la partie gélatineuse non grasse des bouillons ou fonds de viande faits avec des os et des cartilages, notamment les pattes et la queue, est une forme de collagène brut naturellement hydrolysé.

Concernant les vertus du collagène, on retiendra :

– La potentialité de soulagement des douleurs causées par l’arthrose ;

– Les douleurs rhumatismale et de l’articulation.

Mais attention, les personnes malades d’insuffisance rénale doivent s’abstenir de s’auto-administrer du collagène. Il est égalent important de s’assurer de la qualité des bovins ayant servis à fabriqués l’hydrolysat de collagène. Enfin les personnes allergiques aux protéines bovines devraient éviter de servir de telles capsules.