Citron

563

Pendant longtemps, le citron s’est appelé « limon », dont l’étymologie remonte à un terme emprunté à l’italien limone, et de l’arabo-persan limûn. Le terme « citron », né en 1398, est dérivé du latin citrus. Il a graduellement remplacé « limon » dans la langue populaire.

Citron

Bien qu’il ait un moindre pouvoir antioxydant, le citron est utilisé pour le traitement et la prévention de bien des troubles de santé, en raison des divers éléments qu’il contient. Il y a notamment :

  • Les flavonoïdes de diverses sortes dont les principaux contenus dans le citron et la lime sont l’ériocitrine, l’hespérétine, la nobiletine.
  • Les limonoïdes notamment la limonine et la nomiline. l’obacunone.
  • Les fibres solubles, principalement la pectine.
  • Les protéines

Il est aussi primordial de mentionner que le fruit est une véritable mine de vitamine C, de cuivre et de fer.

Grâce à cette richesse de nutriments, le citron est très apprécié et consommé sous forme de jus, qui entre dans plusieurs recettes. Le zeste, la pulpe et les feuilles de citron sont autant serviables et utiles.

Les bienfaits de la consommation du citron sont multiples et variés, on mentionnera particulièrement, parmi tant d’autres:

  • un effet favorable contre le cancer, en termes de prévention, de ralentissement de la progression de plusieurs types de cancer.
  • une diminution du risque de maladies cardiovasculaires
  • des propriétés anti-inflammatoires.
  • un potentiel de réduction de l’hypercholestérolémie.

Sans oublier que le citron et son jus sont prisés dans de nombreux régimes amaigrissants à cause de leur impact sur la perte de poids. en effet, les individus qui consomment suffisamment de vitamine C oxyderaient 30 % plus de gras corporel au cours d’une séance d’exercice modéré comparativement aux individus ayant de faibles consommations vitamine C.

Toutefois, il est conseillé d’éviter le citron ou la lime, ou leurs jus, lorsqu’on prend des médicaments antiacides. Il vaut mieux espacer de 3 heures la prise d’antiacides et de fruits citrins ou de leur jus, car ces derniers augmentent l’absorption de l’aluminium par l’organisme. Les personnes souffrant de reflux gastro-oesophagien, d’oesophagite peptique et de hernie hiatale (en phase aiguë de ces maladies) devraient éviter la consommation de ces fruits.