Arnica

436

L’Arnica est plante vivace originaire des régions montagneuses de l’Europe et du sud de la Russie. En Europe, l’origine des usages médicinaux de l’arnica se perd dans la nuit des temps. En Allemagne, notamment, de très nombreux produits à base d’arnica sont offerts dans le commerce (teintures, onguents et granules homéopathiques). Cette popularité a d’ailleurs mis en péril l’espèce Arnica montana au point que les autorités allemandes en ont réglementé l’exploitation. On y cultive donc une autre espèce, l’Arnica chamissonis, à laquelle la pharmacopée allemande attribue les mêmes propriétés.

Arnica

Dans la partie occidentale de l’Amérique du Nord, de l’Alaska au nord du Mexique, on trouve trois espèces d’arnica : l’Arnica fulgens, l’Arnica sororia et l’Arnica cordifolia que les premières nations utilisaient pour traiter les blessures, les ecchymoses et les entorses. L’arnica était également employée en médecine éclectique.

Bien que, dans le passé, la plante ait fait l’objet d’usages internes, notamment pour le traitement de troubles cardiaques et respiratoires, on la considère aujourd’hui comme toxique et on ne la conseille qu’en application externe.

L’Arnica serait efficace contre les maux suivants : hématomes, œdèmes, dislocations, contusions, douleurs musculaires et articulaires, furoncles, piqûres d’insectes, phlébite.

  • Infusion pour compresses. Infuser, durant 5 à 10 minutes, 2 g de fleurs séchées dans 100 ml d’eau bouillante. Laisser refroidir et appliquer sur la partie atteinte, plusieurs fois par jour, une compresse imbibée de cette infusion.
  • Teinture (1:10 dans éthanol à 40 %). Diluer une partie de teinture dans de 3 à 10 parties d’eau. Appliquer sur la partie atteinte, plusieurs fois par jour, une compresse imbibée de cette infusion.
  • Onguent (renfermant de 20 % à 25 % de teinture ou 15 % d’huile d’arnica).Appliquer, plusieurs fois par jour, sur la partie atteinte. L’huile d’arnica est composée d’une partie de plante (fleurs) pour cinq parties d’huile végétale (1:5).

Il est toutefois conseillé de ne point l’appliquer sur les plaies ouvertes.

En cas d’inflammation de la cavité orale et de la gorge, diluer une partie de teinture d’Arnica dans dix parties d’eau. Utiliser ensuite la solution obtenue comme rince-bouche ou gargarisme plusieurs fois par jour. Faites cependant attention à ne pas l’avaler.