Ananas

173

L’ananas est originaire du Paraguay et du sud du Brésil. Il pourrait avoir été domestiqué il y a des milliers d’années par les Indiens tupi-guaranis. Ceux-ci l’auraient disséminé dans toute l’Amérique du Sud et centrale, tandis que les Indiens caraïbes, excellents navigateurs, l’établissaient en Guadeloupe et dans les autres îles des Caraïbes.

Bienfaits de l’ananas

L’ananas, fruit tropical par excellence, est très riche en manganèse. Il contient surtout de la broméline, qui aurait de nombreuses vertus santé, entre autres, sur la circulation sanguine et les maladies cardiovasculaires. Les effets bénéfiques des extraits de broméline ont été observés à partir de doses de 160 mg par jour, mais de façon plus marquée à des doses quotidiennes de 500 mg et plus. Ces doses correspondent à 1 ou 2 tasses (de 250 ml à 500 ml) d’ananas frais. Toutefois, il est important de souligner que la broméline ne se retrouve que dans l’ananas frais. Les ananas en conserve et cuits n’en contiennent pas.

Le fruit minceur

L’ananas est riche en fibres, il détoxifie l’organisme et aide le corps à éliminer le surplus son liquide. En plus ce fruit est capable de décomposer les protéines et faciliter donc la digestion. Gorgé d’eau et désaltérant il n’est cependant pas du tout calorique et se consomme sans modération (sauf les conserves) !

Pour savoir plus sur la valeur nutritive de l’ananas consultez le tableau fait selon les données du blog nutreatif.com

valeur nutritive ananas blog regime et minceur

 

L’ananas – un des meilleurs aliments antioxydants

Les polyphénols et les flavonoïdes, des composés phénoliques présents dans les végétaux, possèdent des propriétés antioxydantes. Ils peuvent contribuer à prévenir l’apparition de plusieurs maladies telles que les cancers, les maladies cardiovasculaires, ainsi que diverses autres maladies chroniques, en neutralisant les radicaux libres du corps. Des composés phénoliques ont été identifiés dans l’ananas, tel que l’acide gallique, mais ce fruit ne se démarque pas particulièrement, comparativement à d’autres fruits exotiques. L’ananas possède donc un potentiel antioxydant élevé, mais plus faible qu’une dizaine d’autres fruits communs, comme la fraise, le citron, l’orange, la pomme et le raisin. Par ailleurs, le contenu en vitamine C de l’ananas contribuerait pour un peu plus de 30 % de son potentiel antioxydant.

Précautions quant à la consommation d’ananas

La consommation d’ananas provoque la libération d’histamine dans l’organisme. C’est aussi le cas chez d’autres aliments, dont la fraise et la tomate. Chez certaines personnes, cela peut provoquer l’apparition de réactions bénignes, comme l’urticaire. Il est important de noter que ces réactions ne sont pas des allergies, mais plutôt une intolérance alimentaire. L’arrêt de la consommation de l’aliment fait cesser les symptômes.

Quelques recettes diététiques à l’ananas