Comment améliorer son transit intestinal ?

21

De nos jours, les mauvaises habitudes alimentaires sont la règle et les bonnes habitudes alimentaires de véritables exceptions, et cela n’est pas sans effet sur le transit intestinal. Or, le bon fonctionnement du transit intestinal est un moyen d’assurer une bonne santé.

Un transit intestinal normal est caractérisé par une évacuation des selles qui s’effectue 3 fois par jour ou 3 fois par semaine. Quand il en est autrement c’est qu’il y a trouble : diarrhée, en cas d’accélération ; et constipation (occasionnelle ou chronique) en cas de ralentissement. Le fait d’attendre ou se retenir de faire les selles peut affecter le transit intestinal.

améliorer son transit intestina

Les intestins fonctionnent suivant un rythme qui leur est propre. Lorsqu’une personne se nourrit à des heures déterminées son organisme s’y habitue et son transit intestinal en est fonction. Le transit intestinal sera dérangé dès que la personne commence par grignoter et par omettre des repas. En effet, l’organisme a du mal à reconnaitre le moment idéal pour débuter le processus de digestion, lorsque la nourriture est consommée en petites quantités à plusieurs moments de la journée. En conséquent, pour faciliter le transit, il s’avère important de prendre le soin de bien manger à table et surtout de faire une bonne mastication des aliments. Quand le repas est mangé trop rapidement, on court des risques d’aérophagie car le corps avale de l’air, qui engendrerait ainsi des ballonnements.

Toujours en vue de faciliter un bon transit intestinal, on doit faire attention à avoir une alimentation bien riche en fibres, qui sont très utiles au transit. Les meilleures sources de fibres sont les fruits, les légumes, les céréales complètes, les légumineuses, les féculents entiers, les fruits séchés. Les  huiles saines telles que l’huile d’olives et l’huile colza sont très bons pour le transit intestinal.  Et enfin il faut retenir que l’eau reste la meilleure des boissons.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, la pratique d’exercice physique entre dans le bon fonctionnement du transit. Les activités comme la marche, la natation et le cyclisme améliorent la santé intestinale. Le yoga ou le tai-chi sont aussi une option. Pour obtenir des résultats efficaces, il faut une régularité dans la pratique de ces exercices : 20 minutes par jour ou 30 minutes 3 fois par semaine ; chacun à son rythme !

Pour traiter une constipation passagère ou un transit dysfonctionnel, il existe des remèdes naturels tels que : le jus d’aloès (ou gel d’aloè vera), les mucilages naturels de la graine de lin, du psyllium et de l’agar-agar mélangés à de l’eau.

Surtout n’oubliez pas de rire parce qu’en fait il n’y a rien de mieux que le rire, qui provoque une gymnastique abdominale, pour favoriser la régulation du transit intestinal.