Alimentation des voyageurs

409

Dans certains pays et destinations touristiques, l’hygiène peut être déficiente et des aliments ou une eau contaminée peut représenter un risque pour la santé du voyageur. Le trouble de santé le plus récurrent pour les voyageurs se rendant dans un pays en voie de développement est la diarrhée du voyageur. Egalement connue sous le nom de « tourista ». D’origine bactérienne, elle est parfois virale et beaucoup plus rarement parasitaire. Elle n’est généralement pas dangereuse mais peut gâcher plusieurs jours de voyage.

Alimentation des voyageurs

Alimentation des voyageurs

Ce mode d’alimentation a pour principal objectif de conseiller les voyageurs afin qu’ils fassent des choix sans risque pour leur santé. Comme la tourista est causée par différents micro-organismes transmis lors de la consommation d’eau ou d’aliments contaminés, quelques précautions d’hygiène diminuent les risques d’en souffrir. A cet effet, il est généralement conseillé de :

  • Faire cuire les aliments, les faire bouillir, les peler ou les éviter ;
  • Manger uniquement des aliments bien cuits et encore chauds ;
  • Éviter les aliments non cuits ;
  • Ne pas boire de l’eau qui n’a pas été bouillie ou désinfectée au chlore ou à l’iode ;
  • Éviter tout aliment en contact avec l’eau locale ;
  • Boire de l’eau en bouteille commerciale scellée et utilisez des glaçons faits avec de l’eau purifiée. Les boissons gazeuses, y compris la bière, sont généralement sûres ;
  • Utiliser de l’eau purifiée ou embouteillée pour vous brosser les dents ;
  • Éviter les produits laitiers non pasteurisés ;
  • Éviter les aliments provenant de kiosques de rue où les conditions de propreté sont souvent déficientes, et surtout ;
  • Toujours se laver les mains avant de boire et de manger ou utiliser une solution désinfectante.
  • Évitez de nager, se baigner ou de laver les vêtements dans des étendues d’eau polluées ou contaminées.