Abricot

436

Consommé frais, séché, en jus, en marmelade ou en confiture, l’abricot est riche en fibres, en antioxydants et en vitamine A. Séché, il est apprécié des sportifs pour l’énergie qu’il leur apporte et pour sa forte teneur en fer et en cuivre.

abricot

En plus de prévenir la constipation et de diminuer le risque de cancer du côlon, une alimentation riche en fibres peut contribuer à la prévention des maladies cardiovasculaires, ainsi qu’au contrôle du diabète de type 2 et de l’appétit.

Les abricots contiennent différents antioxydants, particulièrement des composés phénoliques de la famille des flavonoïdes. Ces composés permettent de neutraliser les radicaux libres du corps et, ainsi, prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et de diverses maladies chroniques. Le contenu en antioxydants des abricots séchés serait plus élevé que celui des abricots frais. Les purées, confitures et jus (nectars) d’abricots contiennent sensiblement les mêmes composés antioxydants, mais en quantité plus faible que dans les abricots frais ou séchés.

Les abricots contiennent aussi des caroténoïdes, principalement du bêta-carotène, un caroténoïde contribuant largement à sa couleur orangée, ainsi qu’une petite quantité de lycopène. Dans l’organisme, le bêta-carotène a la capacité de se transformer en vitamine A. De façon générale, le contenu total en caroténoïdes de la pelure des abricots est de 2 à 3 fois plus élevé que celui de la chai9. Même si, à portion équivalente, l’abricot frais contient 2 fois moins de bêta-carotène que la carotte, qui en est l’une des meilleures sources, il en demeure une source très intéressante. Les abricots séchés en renferment un peu moins.

Les caroténoïdes, dont le bêta-carotène, sont mieux absorbés dans l’organisme lorsqu’une petite quantité de gras est consommée au même moment. Il est donc tout indiqué de consommer, par exemple, des abricots séchés avec quelques noix ou encore un jus d’abricot avec un morceau de fromage.